Wonder Woman tome 3- De sang et de fer (Jeudi Comics)

Wonder Woman tome 3

Série : Wonder Woman

Tome : 3

Titre : De sang et de fer

Scénariste : Brian Azzarello

Dessinateurs : Cliff Chiang, Tony Akins, Goran Sudzuka,  Amilcar Pinna

Encreurs: Dan Green, Rick Burchett

Coloristes: Matthew Wilson, Nick Filardi

Editeur VO: DC Comics

Editeur VF: Urban Comics

Date de publication VF: Janvier 2014

 

Il y a quelques semaines à peine, je vous proposais une chronique pour le second volume des aventures de Wonder Woman version New52. Emballé par ma lecture, j’avais très envie de suivre le rythme de parution des albums en France et donc d’enchaîner très vite sur le tome 3, sorti ce mois en librairie. J’insiste sans doute un peu, mais cette série vaut vraiment le coup.

Hermes a donc enlevé le fils de Zola, l’humaine qui avait été fécondée par Zeus, le père des dieux de l’Olympe. Cette trahison a profondément touché Wonder Woman qui avait juré de protéger l’enfant et qui fût totalement prise par surprise par le dieu des messagers et des voleurs. Afin de retrouver l’enfant, l’Amazone se met en quête des autres enfants de Zeus du XXe siècle. Pendant ce temps, Appollo devenu nouveau roi de l’Olympe en l’absence de Zeus, mobilise ses frères et sœurs contre la prophétie qui veut qu’un fils de Zeus tuera pour prendre le trône.

Je suis un brin moins emballé par ce troisième recueil, mais je crois savoir pourquoi. Alors que les deux précédents livres faisaient une part très belle à Cliff Chiang, le dessinateur en titre de la série, cet opus contient les interventions de plusieurs autres artistes, et je trouve qu’on perd en densité. Jusque là, il y avait une cohérence, un duo d’artistes. Et je me sens perturbé par l’intervention des trois autres dessinateurs.

D’autant que ce changement intervient à un moment où l’intrigue se complexifie tout particulièrement. Brian Azzarello développe ses concepts, il a le temps de le faire. Ainsi donc on rencontre d’autres bâtards de Zeus, tout en découvrant un mystérieux Premier-né, en voyageant sur l’Olympe ou dans le royaume de Déméter. Tout ceci se suffirait amplement, mais en plus, le scénariste fait apparaître une race très particulière  dans l’univers DC, les Nouveaux Dieux. La présence de Darkseid (à la tête du pathéon opposé aux New Gods) dans les premiers numéros de la Justice League laissait évidemment penser à une importance supplémentaire donné à cette race, mais je ne vois pas trop ce qu’elle apporte dans cette histoire-là. Ça rajoute un allié supplémentaire qui à mon sens n’était pas nécessaire. Il y a déjà beaucoup de monde autour de Diana.

Un peu déçu, donc, mais toujours convaincu qu’il y a quelque chose de très particulier à suivre dans cette série. Après tout, sur près de 400 pages de bd, on doit pouvoir tolérer une petite faiblesse de temps en temps, non ?

Wonder Woman tome 3_ planchetopbd_201316/20

Une réflexion sur “Wonder Woman tome 3- De sang et de fer (Jeudi Comics)

  1. J’ai hâte, moi aussi, de lire la suite. Toujours ces problèmes de cohérence, c’est le problème quand les dessinateurs ne peuvent assurer un numéro par mois… :-s

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s