L’homme qui n’aimait pas les armes à feu tome 2- Sur la piste de Madison (Vendredi Chronique)

L'homme qui n'aimait pas les armes à feu tome 2

Série : L’homme qui n’aimait pas les armes à feu

Tome : 2

Titre : Sur lapiste de Madison

Scénariste : Wilfrid Lupano

Dessinateur : Paul Salomone

Coloriste : Simon Champelovier

Editeur : Delcourt

Date de publication : Janvier 2013

 

Si j’ai raté le premier tome à sa sortie, et pour de mauvaises raisons en plus, parce que mon libraire avait essayé de me le faire lire, j’ai suffisamment apprécié ma lecture au final pour ne pas rater celui-ci dès que l’occasion s’est présentée. Trouvé en bibliothèque ? Emprunté ! Bon, on est en novembre lorsque je rédige cet avis, alors j’ai donc quand même dix mois de retard….

Monsieur Peck et son acolyte ont été laissés en salle état par la femme du premier en plein désert californien. Une Margot qui s’est mise sur la piste du vieil indien qui a volé tout le trésor du bandit mexicain au milieu duquel se trouvent les papiers qui ont temps d’importance pour eux tous. Accompagnée par un jeune garçon de ferme qui s’est entiché d’elle, elle espère encore pouvoir tirer son épingle du jeu.  Mais que sont ces papiers au final ? Et pourquoi Mr Hogaard et Maître Peck sont-ils proches alors que tout devrait les opposer ? Les premières révélations tombent.

Ce deuxième tome est nettement moins tourné action que le premier, mais prend le temps de nous expliquer et de mettre en scène les évènements évoqués jusque là. A savoir, la rencontre entre les personnages, et la divergence d’opinion qui est née suite à certains papiers. J’ai surtout apprécié la séquence de flash-back qui nous montre un avocat prêt à tout, craquer sous la pression de quatre gamins pouilleux dont il a causé la mort du père. C’est une très belle ambiance, finement mise en place, et Maître Peck réagit de manière savoureuse. On en apprend aussi un peu plus sur le fond de l’intrigue et je dois avouer qu’on comprend beaucoup mieux le titre grâce à ces explications. Voir même, on se dit que le dit titre ne parle pas de Peck. C’est un regard très intéressant porté sur l’Histoire américaine, et sur la constitution des États-Unis d’Amérique. On se prendrait à souhaiter qu’il y ait du vrai dedans, ce qui n’est sans doute pas le cas. Margot, quant à elle, apparaît comme encore plus détestable et séduisante, le parfait cocktail. J’aime beaucoup tous ces personnages qui ne correspondent pas à des stéréotypes. On ne sait jamais à quoi s’attendre.

Graphiquement, j’apprécie toujours autant le travail de Paul Salomone. Le carnet de croquis adjoint à l’album est d’ailleurs très plaisant. Ses nus de Margot sont toujours émoustillants. J’apprécie tout autant la finesse de son trait et de son encrage. C’est un vrai plaisir de le retrouver à l’œuvre.

Un scénario intelligent, des personnages atypiques, un bon dessin. Voilà une série qui se confirme comme faisant partie de celles à suivre en ce moment. Et fait de Wilfrid Lupano, son scénariste, un des auteurs qui comptent en ce moment dans la bande dessinée française.

L'homme qui n'aimait pas les armes à feu tome 2_ planchetopbd_201317.5/20

4 réflexions sur “L’homme qui n’aimait pas les armes à feu tome 2- Sur la piste de Madison (Vendredi Chronique)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s