No longer heroine (Dimanche Manga)(La Chronique Snoopy)

No longer heroine tome 1

No Longer Heroine tome 1

Série : No Longer Heroine

Nombre de tomes : 3 (Série terminée au Japon (10 tomes))

Scénariste : Kôda Momoko

Dessinateur : Kôda Momoko

Editeur VF : Delcourt

Editeur VO : Shûeisha

Date de publication : 13 Mars 2013

Hatori est une jeune lycéenne plutôt populaire. Elle aime secrètement son ami d’enfance Rita, un coureur de jupons qui enchaînent les conquêtes. Hatori ne s’en fait pas plus que ça sur le comportement de son amour. En effet, les histoires de Rita ne durent jamais longtemps. Et pour elle, son rôle d’amie et confidente l’aidera dans son envie de sortir avec lui un jour. Pourquoi pense-t-elle cela ? Tout simplement parce que dans son histoire à elle, Hatori est l’héroïne et Rita est le héros. Cette vie fantasmée est bien jolie, mais la réalité est différente. En effet, un jour, Rita décide de sortir avec une fille « normale » et cela semble bien parti pour durer ? Hatori n’en croit pas ses yeux. Elle risque de devenir le personnage secondaire de sa propre histoire.

No Longer Heroine est un shojo manga assez original. En effet, ici, nous avons à faire à un personnage qui vit sa vie comme si elle était l’héroïne d’un shojo manga. Elle se fait ses propres films et pensent que tout va se réaliser comme dans ses rêves. Bien évidemment la réalité la rattrape. J’ai trouvé ce traitement très plaisant et amusant. Voir ce personnage tout faire « comme dans un shojo manga » et probablement échouer m’a plu. Il est intéressant de voir également comment elle réagit face à cette réalité.

C’est d’ailleurs LE point vraiment pas mal de ce premier volume. En effet, l’héroïne, en compagnie d’amies, va avoir une réaction assez commune dans les relations entre jeunes (je dirais même que c’est un comportement assez universel) : elle va commencer à se moquer de la fille avec qui sort Rita. Elle va faire en sorte qu’elle se sente exclue et rabaissée. Même si ce genre de comportement (l’effet de meute contre un seul individu) est trouvable partout, j’ai l’impression que cela est presqu’une norme au Japon. Si vous ne rentrez pas dans le moule, si vous n’êtes pas à la place que vous devriez occuper, cet effet de meute contre vous s’enclenche pour bien vous faire comprendre que vous n’êtes pas à votre place. Malgré cela, l’auteur est allé plus loin pour son histoire. En effet, au lieu d’avoir uniquement cette réaction « basique », elle a fait en sorte qu’Hatori se rende compte de sa propre cruauté et va faire en sorte qu’elle change de comportement (quitte à s’attirer les foudres des persécuteurs). Nous avons à faire à un personnage plus complexe qu’il n’y paraît. Un personnage tiraillé par son amour pour Rita, mais aussi par faire ce qui est bien tout en restant jalouse de la jeune fille qui a les faveurs du héros.

Visuellement, le trait de Momoko Koda est agréable à regarder. On retrouve les codes graphiques du shojo manga (avec son lot de trames « mimi »). Les personnages sont facilement reconnaissables. L’action est claire. Bref, c’est du bon travail.

No Longer Heroine est un manga qui commence bien. L’histoire est intéressante et devrait l’être également dans les tomes à suivre. Voilà encore une nouvelle série parue en 2013 qui vaut le coup d’oeil.

No longer heroine tome 1_ planche

Une réflexion sur “No longer heroine (Dimanche Manga)(La Chronique Snoopy)

  1. Pingback: No longer heroine (Dimanche Manga)(La Chronique...

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s