Conquistador tomes 1 et 2 (Semaine Jean Dufaux)(La Chronique de Dionysos)

Conquistador diptyque

Conquistador, tomes 1 et 2

Scénariste : Jean Dufaux

Dessinateur : Philippe Xavier

Éditeur : Glénat

Date de parution : 25 avril et 28 novembre 2012

 

 

Au premier abord, Conquistador est un diptyque de toute beauté ; après constat, tout n’est pas parfait, loin de là, et finalement la série se poursuit avec au moins un troisième et quatrième, et sûrement davantage si le profit est là.

L’aventure débute par un exposé rapide du contexte historique. Cortès, Tenochtitlan, 1520. La guerre, l’appât du gain et les rites ancestraux sont les trois principaux thèmes développés par Jean Dufaux. Adepte des sagas historiques comme Murena ou Croisade, celui-ci développe un scénario haletant (très peu de temps mort), qui paraîtra convenu pour la plupart, mais qui satisfera la plupart des lecteurs, puisqu’il sait mêler son talent prononcé pour raconter de belles histoires avec la contrainte de tenir en peu de tomes ; l’ensemble se lit donc très facilement. Trop facilement peut-être d’ailleurs : quelques temps après cette lecture, aucun personnage ne s’impose à mon esprit ; c’est davantage l’ambiance qui nous est proposée qui envoûte plus qu’autre chose, nous y reviendrons.

L’aspect scénario laisse d’autant plus mitigé qu’il était prévu, au premier abord, pour tenir en un diptyque cohérent (cohérence d’ailleurs soulignée par les couvertures des deux premiers tomes créées en miroir). Or, qu’apprend-on désormais ? Un troisième tome (et sûrement quatrième bientôt) a été lancé fin novembre 2013 ! Alors, certes, Jean Dufaux se fait plaisir en prenant un récit « caravelle », enfin « bateau », sur les Conquistadors qui le font rêver, sur l’or maudit et tout le toutim, mais ce n’est pas en distillant par-ci par-là quelques notes de fantastique que l’on considère vraiment l’intérêt du lecteur avide d’intrigues palpables, captivantes et surtout sensées. Ici, on nage franchement dans le flou. Peut-être est-ce pour mieux nous surprendre dans les tomes qui s’ajoutent désormais à ce diptyque, mais j’en doute.

Conquistador est l’occasion de découvrir un peu plus le style de Philippe Xavier. Il nous livre ainsi, je pense, une composition très honorable et plutôt enthousiasmante. Certes, certaines cases plus anecdotiques que les autres voient leurs détails laisser à désir, mais les plus grandes planches de ces deux albums laissent un très bon souvenir. Il réussit à transcrire efficacement l’ambiance presque mystique qui lie la jungle ténébreuse aux majestueuses cités aztèques. Le danger semble pouvoir venir de partout et c’est prenant. Même si cet aspect ne se voit pas du tout sur la couverture, on peut peut-être trouver que la nature et l’architecture prennent, du même coup et de temps en temps, le pas sur les personnages et les détails associés à leur carrure ou leurs expressions faciales. Pour finir sur la couverture, sur le meilleur sans doute, l’effet miroir entre un conquistador et un Aztèque ainsi que la puissance du trait nous lancent parfaitement dans la lecture de ce diptyque de moyenne facture.

Les deux premiers tomes de Conquistador constituent donc une bonne plongée « tête la première » au fin fond de la jungle amazonienne au temps béni de l’Eldorado, dans une fuite effrénée devant les hordes d’Aztèques. Malheureusement, si le marketing a parfois du bon, l’aspect astucieux et franchement vendeur pour le grand public de ce diptyque ne pousse pas très loin sa réflexion et son intrigue. Voilà bien une série qui nous laisse sur notre faim avec un Jean Dufaux qui nous avait habitués à beaucoup mieux (Murena évidemment) et un Philippe Xavier qui aurait mérité une meilleure histoire pour aller avec ses dessins.

 Conquistador diptyque_ planche

2 réflexions sur “Conquistador tomes 1 et 2 (Semaine Jean Dufaux)(La Chronique de Dionysos)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s