Alter Ego Ultimatum (Samedi One-Shot)

Alter-Ego Ultimatum

Série : Alter Ego

Tome : 7

Titre : Ultimatum

Scénaristes : Denis Lapière, Pierre-Paul Renders

Découpage et personnages : Matthieu Reynès

Décors : Benjamin Benéteau

Coloristes : Benoît Bekaert, Sébastien Hombel

Editeur : Dupuis

Date de publication : Septembre 2012

 

Il m’en aura fallu du temps, pour trouver l’album conclusif de la série Alter Ego, en bibliothèque. Plus d’un an, mais il faut bien reconnaître que cette série concept n’a pas eu une grosse pénétration sur les bibliothèques rennaises. Mais moi, j’avais bien aimé, alors je suis ravi de vous proposer enfin la conclusion de cette saga. Ou du moins, si l’on en croit la quatrième de couverture de cet album, la conclusion de la saison un.

Fouad n’est mort que depuis quelques heures, alors qu’il tentait de faire avouer à Myranda Grynson quant aux activités illégales de son organisation humanitaire. Jason, le médium, tente de conserver sa liberté, mais c’est compliqué alors que la NSA, commanditée par Noah, le fils du président américain, fait tout pour lui mettre la main dessus et que son patron à lui, Keiji Urasawa, est bien obligé de collaborer. Camille Rochant, elle, maintient son ultimatum. Si Myranda ne dévoile pas la vérité sur les Alter Ego, c’est elle qui balancera tout à la presse. La course-poursuite pour la retrouver avant qu’elle ne mette ses menaces à exécution, s’engage.

Tous les personnages de la série sont là : on pourrait parler aussi de Park, de retour sur l’île des Bermudes, et de Darius, vivant mais salement amoché et soigné à l’hôpital. Tout ce petit monde prend sa place dans le grand puzzle Alter Ego pour une résolution menée à haute intensité. Le scénariste propose un bon thriller techno-politique, et la cohérence de l’ensemble ne fait aucun doute. Globalement, l’ensemble tient bien la route. Park continue d’être le personnage le moins important, mais finalement, sa présence discrète passe bien dans cet album. Il est la victime qui a ouvert les yeux, il jouera son rôle jusqu’au bout. L’histoire se déroule de façon assez crédible et en tout cas parfaitement cohérente avec le reste de la série. On notera l’inconnu du destin de Noah Mendez, même si une case de la dernière page nous donne un assez bon indice, je crois, sur ce qu’il a pu devenir. Il faut savoir lire entre les lignes, pour le coup.

Graphiquement, l’alliance Renders/ Béneteau continue de jouer à fond. Les deux artistes se complètent bien, et le style du premier convient fort bien à l’univers de cette série, lui qui met en avant les personnages. Béneteau, même s’il livre une bonne prestation, est plus remplaçable pour la suite de la série. Il marque moins le dessin de son empreinte comme peut le faire son collègue. Renders propose un dessin à la fois très classique pour Dupuis, et tout à fait moderne. Un artiste qu’on ne peut qu’apprécier de relire.

Bonne conclusion, donc, qui explique pas mal d’éléments encore demeurés un peu dans l’ombre. Elle ouvre peu de pistes évidentes pour la suite, par contre, en dehors, me semble-t-il, de la disparition de Noah Mendez, que je ne serai pas surpris de voir revenir en grand antagoniste de la saison 2. Un grand méchant qui a besoin de se venger, le profil parfait… En tous cas, cette saison 2 était annoncée pour 2013, sur la quatrième de couverture, je crains qu’il ne faille attendre encore plus longtemps. A un mois de la fin de l’année, toujours rien de ce côté-là.

Alter-Ego Ultimatum_ planchetopbd_201316.5/20

2 réflexions sur “Alter Ego Ultimatum (Samedi One-Shot)

  1. Le 1er tome de la saison 2 est en librairie depuis le 20 novembre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s