Spirou et Fantasio tome 5- Les voleurs du Marsupilami (Lundi classique)

Spirou-et-Fantasio-Tome-5

Série: Spirou et Fantasio

Tome: 5

Titre: Les voleurs du Marsupilami

Auteur: André Franquin

Editeur: Dupuis

Date de publication: 1954

D’après une idée de Géo Salmon

Spirou, ami, partout, toujours. Et assez peu finalement, sur ce blog. Je dois le reconnaître, mes parents m’ont peu fait lire de Spirou quand j’étais petit. Astérix et Tintin oui, mais pas le petit groom. Même pas une question de journal, nous n’achetions ni Pilote ni Le journal de Tintin ni Spirou. Du coup, je pense peu à vous proposer cette série lors des lundi classique. Mais comme j’aime faire tourner les séries que je vous propose, il est temps de remédier à ce manque.

Spirou et Fantasio s’inquiètent pour le Marsupilami, qu’ils ont ramené de Palombie et qui s’ennuie à mourir dans son zoo belge, enfermé dans une cage. Les deux amis, regrettant leurs actions, envisagent de le faire sortir. Mais un coup de fil du zoo les prévient que le pauvre animal est mort. Spirou et Fantasio se ruent sur place, mais le corps du petit animal à disparu…

Bien entendu, nous savons tous que le Marsupilami n’est pas mort. C’est donc une intrigue sympathique et rocambolesque que nous propose André Franquin. Le Marsupilami est enlevé et c’est une véritable course-poursuite qui s’engage. Le rythme est très soutenu, il y a beaucoup de péripéties. L’histoire se divise en deux temps, se concentrant d’abord sur la recherche du ravisseur, avant de finir sur le cirque qui a fait enlever l’animal. Quand je vous dis que c’est sympathique, vous verrez que le voleur est loin d’être un grand méchant, et que Spirou et Fantasio auront le pardon facile, dans cette histoire. Disons qu’on ressent bien l’esprit catholique des éditions Dupuis de la moitié du XXe siècle. Les bons samaritains le seront jusqu’au bout. Il y a une belle ambiance malgré les faits un peu anxiogènes.

Pour ce qui concerne le dessin, je ressens que Franquin s’installe dans la série. Sans arriver à bien dire pour quelles raisons, il me semble que ses planches sont plus riches, ses cases plus fournies. Je n’ai pas vraiment fait de comparatif, mais c’est mon ressenti. Il me semble que son dessin est déjà plsu élaboré.

Très orienté jeunesse, cette histoire est donc à relire avec des yeux d’enfant. Les adultes qui n’en sont pas capables passeront à toute vitesse devant cette somme d’évènements un peu abracadabrantesques. Les autres prendront le temps d’apprécier une bande dessinée d’une autre époque. Et ils y prendront du plaisir.

LA BLOGOSPHERE EN PARLE

Bookivoreflash

Spirou-et-Fantasio-Tome-5_ planchetopbd_201314/20

2 réflexions sur “Spirou et Fantasio tome 5- Les voleurs du Marsupilami (Lundi classique)

  1. Un VRAI plaisir ! Quand le moral est moyen, se replonger dans l’intégrale de Franquin/Spirou et Gaston : c’est un « doux délice » :mrgreen:

    chaleureusement

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s