Pendant que le roi de prusse faisait la guerre qui donc lui reprisait ses chaussettes (La BD du Mercredi)

Pendant que le roi de prusse faisait la guerre qui donc lui reprisait ses chaussettes

Titre: Pendant que le Roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes?

Scénariste: Benoît Zidrou

Dessinateur: Roger

Editeur: Dargaud

Date de publication: Septembre 2013

Zidrou, cet auteur si apprécié des participants de la BD du Mercredi… De moi, aussi, au travers de mes différentes lectures. Avec un gros faible pour la série Boule à Zéro, je dois bien l’avouer. Et une nouvelle fois, Zidrou nous présente un éclopé de la vie. Une personne en situation de handicap, comme on doit le dire désormais. Une partie de mon boulot… Je ne pouvais pas passer à côté de cet album.

Michel est un fils qui demande beaucoup de temps à sa mère. Michel est adulte, depuis longtemps, mais un accident de voiture l’a laissé à l’état de légume. Ou du moins, en état de déficience intellectuelle grave. Michel a le niveau d’un enfant de maternelle. De début de primaire, au mieux. Et sa mère est âgée, maintenant. Seule depuis la mort de son mari, elle doit porter à bout de bras son fils. Une situation pas toujours facile. Une situation où l’amour compte plus que tout.

Ce sont des temps particuliers, dans un cycle de vie, que nous propose Benoît Zidrou dans cet album. Des tranches de vie, au sens propre de l’expression. Une vie découpée en tranche, afin de mettre en avant ses moments difficiles, ses moments de joie, ses doutes, ses hésitations. Zidrou écrit un magnifique album sur le handicap, bien plus efficace que celui qu’avait sorti Jean-David Morvan avec Jirô Taniguchi. Vu de mon côté de professionnel, il me semble que le scénariste propose un état des lieux honnête et sans faux semblants de la vie d’un adulte déficient intellectuel aujourd’hui. Les questions qu’il met en avant, toutes les familles se les ont posé. Les moments où elles ont voulu tout envoyer bouler, les moments où l’accompagnement devenait insupportable. Elles l’ont toutes vécu. Moi, je travaille avec des enfants qui ont l’âge mental de Michel. C’est difficile de les imaginer devenus adultes. Pourtant, ils le deviendront, ils auront des besoins sexuels, ils auront un gabarit d’adulte. Si la tête s’arrête, le corps, lui, continue de grandir. Parfois trop, comme pour le personnage de cet album…

J’ai le sentiment de tourner autour du pot, de ne pas toucher au plus profond de cet album, et de vous mener un peu en bateau. Mais en y pensant bien, je crois avoir l’explication. L’histoire est tellement touchante, émouvante, vraie, qu’elle ne se partage pas vraiment. On entre dans le domaine de l’intime, de nos ressentis profonds. C’est une histoire universelle, c’est une histoire nimbée de vérité. Et parfois, les mots ne sont pas utiles. Il n’y a qu’à savoir que l’on a vibré de concert, pour deviner les grandes œuvres.

Je vais quand même vous parler un peu du travail de Roger, le dessinateur. Il travaille sur une histoire très puissante, mais il ne faudrait pas le délaisser, l’homme est talentueux. Ses personnages expriment toujours une émotion. Ils sont pleinement acteurs de cette histoire, en théorie comme en pratique. Ils sont vivants, ils sont vrais. En mots, comme en traits. Ils ressentent, ils éprouvent des sentiments. Le dessin porte le scénario comme si les deux avaient été réalisés par la même personne. Un sentiment d’harmonie, qui nous fait nous sentir bien, dans ces moments que l’on passe avec tous ces gens.

Magnifique histoire, donc, grand album, qui vient confirmer une fois de plus que Benoît Zidrou est un des scénaristes récent à surveiller de très près. Une carrière se construit peu à peu, on espère qu’elle durera le plus longtemps possible, au vu de la capacité du bonhomme à nous toucher.

Mais pourquoi faut-il que ces grandes histoires intimes portent des noms à coucher dehors? Entre le Roi de Prusse et les Dimanches à rosbifs….

LA BLOGOSPHERE EN PARLE

Bulles et onomatopées

Croqueuse de livres

Grenier à livres

Noukette

Samba

Un amour de BD

Pendant que le roi de prusse faisait la guerre qui donc lui reprisait ses chaussettes_ planche

Logo BD Mango orangetopbd_201318/20

Publicités

15 réflexions sur “Pendant que le roi de prusse faisait la guerre qui donc lui reprisait ses chaussettes (La BD du Mercredi)

  1. L’ambiance? Graphique? Scénaristique?
    Parce que la couleur de cette planche n’est pas celle de l’album entier. Et pour le scénario, ce sont des tranches de vie.
    Qu’est-ce donc qui te freine?

  2. je suis bien content de l’avoir trouvé rapidement en biblio. J’ai fait le pieds de grue un quart d’heure, le temps qu’il soit traité et remis en rayon, pour être sûr de pas le rater ^^

  3. j’en rêve aussi, j’attends patiemment… je serai prête à faire le pied de grue aussi, quand ce sera le moment 😉

  4. Ouf, tu as aimé ! En même temps, je n’avais aucun doute là-dessus, c’est encore de l’excellent Zidrou !

  5. J’ai également beaucoup aimé cet album au nom à coucher dehors… tout comme c’était effectivement le cas avec les Dimanches à rosbifs… 😉

  6. J’ai apprécié que tu parles aussi du dessinateur: il ne faut quand même pas l’oublier! J’espère lire cet album très bientôt!

  7. C’est drôle, je l’ai lu il y a deux ou trois jours, et il faut que je le rajoute sur mon blog. Et je suis complètement d’accord avec ton avis, c’est un très bon album !

  8. Pingback: "Moi aussi… Je vis sa vie." | Cunéipage

  9. Pingback: Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? | Les lectures de Caro

  10. Pingback: Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? – Zidrou / Roger – Mille et une Frasques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s