Tueurs de Mamans tome 1- Castigo (Mardi Chronique)

Tueurs de mamans tome 1

Série : Tueurs de mamans

Tome : 1

Titre : Castigo

Scénariste : Zidrou

Dessinateurs : Ers et Borecki

Coloriste : Scarlett Smulkowski

Editeur : Dupuis

Date de publication : Mai 2013

Tueur de Mamans est un album qui est passé plusieurs fois dans la BD du Mercredi de Mango. Avec un pitch assez agressif, surtout pour une série destine aux ados, elle m’avait nécessairement marquée. Et avec le fort apprécié Zidrou aux manettes du scénario, on pouvait s’attendre légitimement à quelque chose d’intéressant. Autrement dit, lorsque cet album m’est passé sous les yeux en bibliothèque, je n’ai pas hésité un instant à l’emprunter.

Les nonettes sont un petit groupe d’adolescentes fréquentant toutes le même établissement scolaire. Outre qu’elles n’ont toutes plus de père, chacune possède un petit truc en plus, ou en trop, c’est selon, qui les démarque des autres jeunes et les pousses à se serrer des coudes. Les nonettes accueillent une nouvelle membre, Toronto, soi-disant passée par la case prison. Elle partage les mêmes difficultés que les autres, notamment vis-à-vis de leurs mères. Aucune n’apprécie la façon dont elles sont élevées. Alors quand un site internet leur propose de châtier des personnes en particuliers, elles ciblent toute leur génitrice. Elles mettent le doigt dans un engrenage qu’elles pourraient bien regretter rapidement.

Je ne suis pas tout à fait convaincu, je dois dire, par cet album. Ce n’est pas une question de dessin. Le duo Ers et Borecki livre une prestation très convaincante, parfaitement dans la tonalité Dupuis (cette fameuse que je situe désormais derrière Bruno Gazotti), c’est formaté pour plaire. Pas très novateur, mais efficace.

Non, c’est le scénario qui me gêne un peu, sur certains points. Le personnage de Béatriz, par exemple, dont ont ne voit pas immédiatement le petit truc en plus et qui nous tombe dessus sans qu’on comprenne pourquoi on ne l’avait pas remarqué avant. J’ai vérifié, le personnage est cadré de sorte à ce qu’on ne voit jamais la partie de son corps en question. Et du coup, je trouve cela mal amené. Comme une figure de style trop artificielle qui sonnerait faux. Autre dissonance, certains dialogues que je trouve peu inspirés et peu crédibles, surtout dans le premier tiers de l’album. Alors oui, je chipote sans doute, mais tout cela m’a gêné. Après, le concept global n’est pas plus déconcertant en franco-belge qu’en manga, où il a été pas mal exploité déjà,  à mon sens. Zidrou développe une honnête histoire pour faire frissonner les jeunes et les inviter à réfléchir aux conséquences de leurs actes, ainsi qu’aux raisons qui dictent les choix éducatifs de leurs parents. Ce n’est pas négligeable, l’association reste pertinente.

Je suis donc sans doute trop sévère avec cet album, mais il me semble souffrir d’une ou deux failles techniques vraiment dommageables. Ceci dit, ça restera une agréable lecture d’ado, un bon moyen de se défouler un peu le soir en pestant contre ces parents qui décidément, ne comprennent vraiment rien à leur ado.

La blogosphère en parle:

Le Grenier à Livres

Samba BD

Harcèlement textuel

Noukette

Tueurs de mamans tome 1_ planchetopbd_201314.5/20

Publicités

4 réflexions sur “Tueurs de Mamans tome 1- Castigo (Mardi Chronique)

  1. qui dit Zidrou dit je dois le lire! déjà noté, mais pas encore trouvé…
    on verra si je suis aussi sévère!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s