L’île infernale tome 2 (Dimanche Manga)

L'île infernale tome 2

Série : L’île infernale

Tome : 2

Auteur : Yusuke Ochiai

Editeur VO : Nihonbungeisha Co., Ltd.

Editeur VF : Komikku Editions

Date de publication VF : Janvier 2013

 

Lorsque je découvre une nouvelle série manga qui me branche vraiment, j’essaye de ne pas tarder à vous en proposer tous les tomes. Et l’île infernale m’avait vraiment beaucoup plu. Ainsi donc, je me suis rapidement mis en quête du tome 2 et bien qu’il soit sorti récemment, le réseau de bibliothèques rennaises se l’est procuré. Tant mieux pour moi.

Mikoshiba Ei, l’homme qui s’est volontairement fait condamner à l’exil sur l’île infernale afin de retrouver l’assassin de sa famille, a découvert une étrange société construite par les condamnés eux-même. Et immédiatement, il a été recruté pour participer à un combat dans une arène gigantesque, qui voit s’affronter les différents groupes de l’île. Le tout, sous le regard d’une jeune femme que tous qualifient de déesse. Et pendant qu’il va risquer sa vie, il va voir son pire ennemi, juste aux côtés de la déesse. Mikoshiba sait qu’il a eu raison de venir et d’agir comme il l’a fait. Mais il n’a pas conscience du panier de crabe dans lequel il s’est fourré, et de ce qu’il cache réellement.

Pour une fois (le gars jamais content), je vais faire le reproche inverse de celui que je fais habituellement : l’auteur livre ses secrets beaucoup trop vite, il aurait pu encore un peu explorer la contre-société bâtie sur l’île avant de nous expliquer à quoi elle sert vraiment. C’est vraiment dommage… Le mystère vient immédiatement autour du personnage de la déesse, notamment, et on sait déjà qui elle est vraiment… Non, c’est rageant, il nous l’avait bien vendu, Yosuke Ochiai, sa société insulaire dans le tome 1. On en aurait volontiers pris encore un peu. Le personnage reçoit très vite la plupart des réponses qu’il cherche et nous autres lecteurs en recevons encore plus. Alors bon, on ne se plaint pas trop parce que les révélations sont intéressantes, mais sur le fond, je maintiens le problème de rythme. Il y avait à mon avis de quoi poser l’ambiance plus longtemps avant de sortir les grands secrets. Mais bon, en même temps, on sent qu’on ne part pas sur une série longue, c’est aussi l’avantage.

Côté dessin, par contre, là, on reste au même niveau de qualité. Ca manque parfois un peu de maturité, notamment sur certains gros plans sur les visages, mais ça reste un dessin très accessible et somme toute d’un bon petit niveau. Il y a du progrès, mais on ne part pas de rien.

Bon, puisque l’on en sait plus (pas vous chers lecteurs, je vous préserve le suspens), il n’y a pas de raisons de ne pas suivre le tome 3, pour voir jusqu’où l’auteur compte nous emmener. Ce travail autour de la considération pour l’Humain, au sein de la société japonaise, est fichtrement intéressant.

L'île infernale tome 2_ planchetopbd_2013

16.75/20

2 réflexions sur “L’île infernale tome 2 (Dimanche Manga)

  1. J’ai pas trouvé qu’il manquait de rythme ou que les révélations venaient trop vite. Il y en a régulièrement et elles mettent un peu de sel dans les rebondissements, mais ne t’en fais pas, il y en a aussi dans le tome 3 (qui conclut le récit).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s