Comment dessiner les comics- La méthode Marvel (Semaine Livres Para-BD)

Comment dessiner les comics- La méthode Marvel

Titre : Comment dessiner les comics- La méthode Marvel

Auteurs : Stan Lee, John Buscema

Editeur VO : Stan Lee and John Buscema

Editeur VF : Akiléos

Date de publication VO : 1978

Date de publication VF : Avril 2010

Lorsque Stan Lee et ses dessinateurs ont mis sur orbite Spider-Man, les X-Men ou Hulk, n’ayons pas peur des mots, cela a été une révolution dans le monde du comic-book. Sur le plan scénaristique d’une part, Marvel mettant en avant des monstres ou des parias face aux « dieux » de DC Comics, mais sur le plan graphique aussi, avec l’éclosion de talents tels que Steve Ditko, John Romita Sr, ou Jack Kirby. Et au vu du succès de la firme, il a été décidé de formaliser une sorte de leçon de création graphique à la sauce Marvel, le célèbre « how to draw comics a marvel way », bible pour de nombreux apprentis dessinateurs de l’époque. En douze chapitres, partant des formes de bases à dessiner pour terminer par l’encrage des dessins, Stan Lee nous explique les méthodes utilisées par les auteurs Marvel pour mettre en image les histoires de super-héros d’une façon dynamique et positive.  Le tout, illustré d’exemples réalisés par le grand John Buscema.

Très attirante cette leçon, même si elle s’avère désormais un peu datée, puisqu’elle met en avant les méthodes de mises en scène d’auteurs confirmés et respectés, mais qui ne représentent plus la tendance globale. Ceci dit, les méthodes pour apprendre à dessiner, elles, sont toujours justes. Cette utilisation des formes de base, tubes ou carrés, est toujours mise en avant dans les différentes méthodes de dessin de corps humains. Les peintres ou sculpteur officiant avec ces drôles de de bonhommes articulés composés… de petits cylindres. On sourira toutefois à la dimension « idéologique » qui s’applique à ces leçons. Le commentaire sur la façon de dessiner les yeux ou lèvres de femmes, sur la façon dont il ne faut pas les dessiner, promeut une image douce et stéréotypée qui manque un peu de nuance. Nuance que l’on perçoit immédiatement dans les dessins de contre-exemple tracés par Buscema. Mais c’est la patte Stan Lee que l’on perçoit bien dans les textes, cette façon de toujours être cool, d’être le plus cool. Ca donne une tonalité assez sympathique pour une méthode de dessin, même si un peu grandiloquente.

Alors, est-ce efficace ? Pour moi qui suis incapable de passer un dessin au-delà de la 2D, difficile à dire. Mais ça donne envie de tester, vraiment, ce qui est d’ors et déjà un bon point. J’ai vu une ou deux astuces très parlantes, pour donner de la vie et du mouvement à un personnage. A l’occasion, je testerai…

Comment dessiner les comics- La méthode Marvel_ planche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s