Le voyage d’Esteban tome 1- Le baleinier (Vendredi Chronique)

Le voyage d'Esteban tome 1

Série : Le voyage d’Esteban

Tome : 1

Titre : Le baleinier

Auteur : Matthieu Bonhomme

Coloriste : Delphine Chedru

Editeur : Milan

Date de publication : 2005

 

Encore un album découvert un peu par hasard. Je finis par faire le tour des séries que je connais, dans certaines bibliothèques que je fréquente. Alors si je veux vous proposer de nouvelles chroniques, je dois tenter des albums que je ne connais pas. Esteban, je l’avais vu passer au début de l’année, sans doute pour un prix à Angoulême. Je ne connaissais pas, mais puisqu’une certaine reconnaissance était là, je pouvais donc tenter ma chance.

 

Le jeune Esteban quitte sa Terre de feu natale pour rejoindre la grande ville. Et le port. Il cherche un bateau, le Leviathan. C’est un baleinier. Il veut voir le capitaine, mais il est frêle, et sa présence attire surtout les moqueries des marins qui viennent prendre part à une nouvelle campagne de pêche. Pourtant, le capitaine accepte. Car c’est la mère d’Esteban qui lui envoie. Elle vient de mourir. Et le capitaine et elle se connaissaient. Esteban nettoiera le pont, rendra service à l’équipage comme mousse. Mais une fois le Cap Horn passé, la chasse à la baleine prend le pas sur les autres considérations.

 

Première étape de ce voyage qui va m’entraîner sans doute pour quelques tomes. Cette série jeunesse a indéniablement du charme, et j’ai bien envie de passer encore un moment avec l’équipage du Leviathan. Outre les grandes figures de la bd maritime, Matthieu Bonhomme semble intégrer une petite touche de fantastique qui m’attire tout particulièrement. Il le fait finement, sans y donner trop d’attention, mais développe forcément notre intérêt en procédant ainsi. Cet oiseau, que vous trouvez en couverture, est-il réel ou est-il une semble création de l’esprit du garçon ? Intrigant… Pour le reste, j’ai aimé cette ambiance si particulière des bateaux de pêche, l’auteur nous en fait vraiment partager le quotidien.

J’aime aussi beaucoup le dessin, très fin, qui utilise le crayon gris pour marquer les ombres. C’est léger, et utilisé pour marquer les volumes, les atmosphères, c’est très agréable. Delphine Chedru, ma coloriste, propose un travail très adapté, qui retranscrit bien l’ambiance sombre des grands ciels gris.

 

Je pense que l’on tient là une série qui peut plaire à un public très large, aux adolescents comme aux adultes. Il y a un très joli voyage à faire avec Esteban, il serait dommage de s’en priver, si je me fie à cet album.

Le voyage d'Esteban tome 1_ planchetopbd_201316.75/20

9 réflexions sur “Le voyage d’Esteban tome 1- Le baleinier (Vendredi Chronique)

  1. ça pourrait tout à fait me plaire, beaucoup même!! et recherche faite… bingo! il est dans 2 de mes biblios!!

  2. Pingback: Emmanuel Lepage: Voyage chez un auteur en quête de sens (Interview 4/4) | Les Chroniques de l'invisible

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s