Marvel Deluxe Ultimate X-Men tome 1- L’homme de demain (Jeudi Comics)

Marvel Deluxe Ultimate X-Men tome 1

Série : Ultimate X-Men

Tome : 1

Titre : L’homme de demain

Collection : Marvel Deluxe

Scénariste : Mark Millar

Dessinateurs : Adam Kubert, Andy Kubert, Tom Raney, Tom Derenick

Encreurs: Art thibert, Danny Miki, Scott Hanna, Joe Kubert, Lary Stucker

Coloristes: Richard Isanove, Transparency Digital, Brian Haberlin, Dave Stewart

Editeur VO: Marvel Comics

Editeur VF: Panini Comics

Date de publication VF: Juin 2007

 

 

Je ne vous propose pas assez de séries publiées par Panini Comics, dans ces colonnes. J’en ai conscience, et la politique librairie de cet éditeur ne m’aide guère. Ce qui fait que je trouve beaucoup moins de Marvel en bibliothèque que de Vertigo (que ce soit chez Panini ou chez Urban). Alors je me pousse un peu au train, aujourd’hui. Il y a aussi des choses sympa à vous proposer.

 

Des robots géants nommés Sentinelles patrouillent le ciel des villes d’Amérique. Leur mission, traquer et réduire à néant les menaces d’individus mutés génétiquement. Des menaces vivantes pour tous les citoyens du pays. Car un individu s’est proclamé leur leader et s’est livré à des actions terroristes d’ampleur. Un homme capable de déchaîner les forces magnétiques de la planète. L’humanité a peur. Peur de lui, peur de ses semblables. Pourtant, tous ne partagent pas sa volonté d’éradiquer l’espèce humaine. Rassemblés par le professeur Charles Xavier, protégés dans une école qui leur permet d’apprendre à maîtriser leurs pouvoirs, ils vont essayer de faire pencher la balance, de convaincre les humains que les mutants ne sont pas leurs ennemis. Ils sont… les X-Men.

 

Au début des années 2000, l’éditeur Marvel Comics a décidé de proposer une version de ses personnages cultes libérée de décennies de publication. On reprend tout à zéro, on revient à l’essence des personnages, et on propose des histoires nouvelles et modernes. Ultimate était le nom de cette ligne qui existe aujourd’hui encore. Espace de liberté plus grand pour que les auteurs puissent s’amuser avec les personnages de l’éditeur, univers parallèle et cohérent entre plusieurs séries. C’est donc Mark Millar qui est chargé de renouveler le monde des mutants, de le dépoussiérer. Le voilà libre de constituer son équipe, de redéfinir les personnalités et les relations. D’une certaine façon, l’auteur écossais reste assez fidèle au matériel de base, aux grands traits des différents personnages. Tornade se voit rajeunie, Jean Grey gagne en assurance, mais pour le reste, on est en terrain connu. Là où Millar introduit sa patte, c’est dans le contexte global. Ce futur où les mutants sont traqués par les Sentinelles, grand futur apocalyptique de la série classique, il devient une réalité contemporaine. Le scénariste exacerbe les tensions entre l’humanité et les mutants, faisant de Magneto un réel terroriste, loin de la version somme toute très propre des années 60. Il développe et accentue aussi le côté gourou du personnage, le faisant gagner en crédibilité. Millar reprend en main aussi l’Arme-X, qu’il lie au SHIELD dans cet univers. Il fait gagner l’organisation humaine militaire en cruauté et en ampleur. Et en cynisme aussi, puisqu’elle n’hésite pas à utiliser des mutants pour combattre d’autres mutants. Le traitement réservé par le colonel Wraith à Wolverine ou Diablo est particulièrement glaçant. Deux temps, donc, dans cet album. Celui de la révélation des X-Men au grand jour, et la réponse de l’Arme-X. Et un seul bémol à signaler, concernant Wolverine. Initialement, il n’est pas du tout partisan des théories de Charmes Xavier. Mais il se convertit, à une vitesse bien trop importante à mes yeux. Au vu de ses premiers objectifs et de sa personnalité annoncée par Magneto, il devient bien trop rapidement un gentil. Et rien n’indique qu’il joue un double jeu envers les X-Men. C’est assez mal mis en place.

Parlons dessin, maintenant. Adam Kubert est le dessinateur principal, et ça roxxe du poney comme on dit dans certains milieux. Le dessinateur est parfait pour mettre en scène les combats épiques proposés par le scénariste. L’attaque des Sentinelles, je vous mets au défi de ne pas être pris à 100% dans l’action et d’avoir le souffle coupé. Kubert réalise des scènes époustouflantes. Ses collègues ne sont pas toujours à la hauteur, mais l’ensemble reste somme toute assez cohérent.

 

Si le concept de mutants haïs et craints vous plaît, alors Ultimate X-Men est pour vous. Si vous ne connaissez rien aux super-héros, cela constitue un bon point de départ, un univers vierge, en plein développement dans les pages que vous lirez. A noter, un bonus sympathique livré par Panini, des versions alternatives de l’histoire, telles que proposées dans la période de développement éditorial. On apprécie.

 

La Blogosphère en parle: Bulles et Onomatopées, Fant-Asie,

 Marvel Deluxe Ultimate X-Men tome 1_planchetopbd_201317/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s