Buck Danny tome 4- Tigres volants (Lundi classique)

Buck-Danny-tome-4

Série : Buck Danny
Tome : 4
Titre : Tigres volants
Scénariste : Jean-Michel Charlier
Dessinateur : Victor Hubinon
Editeur : Dupuis
Date de publication : 1951

 

J’aime toujours autant aller fouiner dans ces vieilles séries. Imaginez, de la bd datant de 1951… On sortait de la guerre depuis un rien de temps… Certains artistes gagnaient leurs premiers galons qui les mèneront  à la gloire… Pour tout ça, j’adore vous reproposer du Buck Danny.

Alors qu’il mène un vol d’entraînement, Tumbler et ses bleus se font mitrailler par des zéros sorts de nulle part. Pour Danny et Tucson, aucun doute, il y a un espion sur la base, Mo sans aucun doute. Ils s’en ouvrent au commandant qui décide d’un plan pour les infiltrer. Au retour de Tumbler, en catastrophe et sans ses deux ailiers tombés au combat, il le fait mettre aux arrêts. Mo ne tarde pas à le contacter, et sous la colère, ses paroles de trahison pourraient bien toucher Tumbler. Autant dire que l’arrivée de Buck pour lui parler de la mission secrète ne sera pas chaudement accueilli.

Encore un album TRES dense. On ne se moque pas des jeunes pour qui on écrit, chez Charlier. 62 pages d’aventures instructives (on retrouve les petits encarts pédagogiques) hautes en couleur, à Calcuta, dans la jungle Birmane (non, pas Bob Morane, Buck Danny), avec des affrontements aériens dans toute sorte de condition, sous les tirs de DCA ou en pleine nuit. Vraiment, on en a pour son argent, dans ce scénario. Un peu trop à mon goût, je dois bien le dire. Ca se lit une fois, mais la relecture est un peu pesante. Les cases sont petites chargées en texte comme en dessin, ça demande du temps, de relire un des vieux Buck Danny. En tous cas, l’intrigue est bien menée et intéressante, il est plaisant de voir le réseau d’espionnage en mauvaise posture, même si le scénariste se réserve encore un ou plusieurs albums pour conclure cette histoire. Il n’y a guère que la relative tranquillité de Miss Lee qui soit à discuter dans cette intrigue. Le reste, c’est de l’efficace.
Un peu chargé, disais-je donc, le dessin de Victor Hubinon. Le découpage est lui aussi très dense, en toute logique, et le dessinateur gagnerait à disposer d’un peu plus de place pour aérer et développer son dessin.

Je ne recommande donc pas de commencer ce grand classique par cet album. J’espère une conclusion prochaine de cette intrigue, je commence à me lasser un peu…

Buck-Danny-tome-4_-planchetopbd_201314/20

4 réflexions sur “Buck Danny tome 4- Tigres volants (Lundi classique)

  1. Yaneck Chareyre 22/07/2013 13:14

    Ce sont les débuts de la série. J’aime bien me repencher sur ces périodes, sur ces vieilleries. C’est toujours très intéressant, je trouve.

  2. Vues de Budapest – Hongrie 22/07/2013 22:16

    Chalier-Hubinon, sacré équipe!

    Je connais pas Buck Danny mais j’aime ce qu’ils ont fait avec Barbe-Rouge

  3. Yaneck Chareyre 23/07/2013 10:09

    Oui, mais Hubinon était bien plus expérimenté à ce moment là, les planches sont d’un tout autre niveau, même pour le tome 1 de Barbe-Rouge.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s