Les ombres du Styx tome 1- Le maître de l’éternité (La BD du Mercredi)(Semaine Antiquité)

Les-ombres-du-styx-tome-1

Série : Les ombres du Styx

Tome : 1

Titre : Le maître de l’éternité

Auteure : Isabelle Dethan

Editeur : Delcourt

Date de publication : Septembre 2011

 

Heureuse trouvaille, dans les bibliothèques rennaises, que cette série assez récente, que j’avais vu passer en librairie sans m’y arrêter à l’époque de sa sortie. Mais depuis, j’ai lu un peu plus d’Isabelle Dethan, et j’ai apprécié le potentiel de cette auteure. Un titre que je ne pouvais QUE, vous proposer en cette semaine à thème antiquité, donc.

 

Leptis Magnol, an 205 après JC, province Tripolitana de l’Empire romain. Marcus Seïus Dento est enquêteur pour le compte du pouvoir impérial.  Il a été envoyé sur la cité car deux enfants ont étés tués, et rendus le corps recouvert de bandelettes, comme momifiés. Le jour de son arrivée, un troisième cadavre d’enfant est retrouvé, selon le même dispositif. Ce tueur effraie toute la cité, qui attend des résultats immédiats de Dento. Pourtant, entre les intérêts des notables, les oppositions religieuses et les secrets de chacun, il est difficile d’avancer comme Dento le voudrait.

 

Isabelle Dethan réussit à recycler une trame assez classique du genre policier, celle du meurtre au sein de la bourgeoisie de province, pour en faire une intrigue tout à fait originale dans un cadre atypique. Atypique aussi, le choix de s’écarter de Rome, la ville, pour s’intéresser à sa périphérie. Trop souvent, les péplums se concentrent sur la politique de la grande cité, Dethan ne tombe pas dans cet écueil. Tout en gardant un cadre connu et sécurisant pour le lecteur qui aurait grandi avec Alix et vieilli avec Murena, l’auteure propose une touche d’exotisme en s’intéressant à la partie africaine de l’Empire, au mélange des religions entre elle. Rome a toujours cherché à intégrer les cultes des régions que l’Empire envahissait. La religion romaine est en fait en perpétuelle évolution. C’est pourquoi l’on peut légitimement retrouver des références à la religion égyptienne dans cet album. Ce mélange des religions que l’on voit rarement dans les péplums, tant, je le disais, ils s’intéressent au cœur de l’Empire. Isabelle Dethan, par son choix, gagne en liberté, mais elle ne sacrifie en rien le fond historique de son récit, ainsi qu’elle l’avait fait pour Maât.

Elle parvient à développer une belle tension, dans cet album, notamment en ne montrant que partiellement le tueur, que l’on s’attend à avoir déjà rencontré au détour d’une page, et par les multiples pistes qu’elle nous laisse. Autant dire que j’attends avec impatience le tome 2 et les révélations promises à la toute fin de ce premier tome.

 

Graphiquement, on peut vraiment sentir la maturité gagnée par l’auteure au fil de ses réalisations. On sent une certaine assurance, dans son dessin, dans sa mise en couleur. Que soit dit en passant, j’ai vraiment beaucoup aimé. Bonne dessinatrice, elle est aussi excellente coloriste, sachant marier agréablement les couleurs pour qu’elles stimulent l’envie de lire. Elle sait aussi manier avec finesse son pinceau pour nous proposer des ambiances vraiment marquées mais subtiles. Le début de l’album est excellent, avec cette aurore magnifique.

 

Si vous aimez le polar, si vous aimez l’antiquité, alors vous aimerez cet album. Pour ma part, je compte bien suivre la suite de cette série, car l’auteure a su me convaincre en tous points. Intelligent, bien mené, bien illustré, je cherche encore quel reproche je pourrais faire à cet album. Et je ne vois pas.

Les-ombres-du-styx-tome-1_-planche

Logo BD Mango orange

topbd_201317/20

7 réflexions sur “Les ombres du Styx tome 1- Le maître de l’éternité (La BD du Mercredi)(Semaine Antiquité)

  1. Caro 17/07/2013 23:08

    J’aime beaucoup la couverture, et coïncidence, j’ai vu le tome 2 cet après-midi en librairie !! Je note le titre ! ^^

  2. Kikine 18/07/2013 04:11

    Je ne suis pas (plus) fan d’Antiquité et savoir qu’il va falloir attendre avant de pouvoir mettre la main sur la suite ne me tente pas…

    je sais, je suis une vilaine lectrice pour les auteurs de séries… je me lance rarement avant d’avoir plusieurs tomes (voire tout un cycle) devant moi. Rien pour encourager les auteurs à
    poursuivre après un premier tome. 😦

  3. Yaneck Chareyre 18/07/2013 19:35

    Surtout, rien pour encourager les EDITEURS à poursuivre. Ce ne sont pas les auteurs qui décident, ce sont les éditeurs.

    Alors oui, certains éditeurs lancent des tomes 1 à la pelle en voyant ce qui marchera et ce qui crée de la casse. Mais malheureusement, quand même, c’est bien ce réflexe de « j’attends pour voir »
    ou de « j’éttends l’intégrale » qui tue les tome 1… sorry ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s