Le modèle vivant (La bd du Mercredi)

Le-modele-vivant

 

Titre : Le modèle vivant

Auteur : Belzaran

Editeur : Garehn Editions

Date de publication : 2013

 

Aujourd’hui, j’ai envie de mettre en avant un auteur que les contributeurs du top bd des blogueurs et lecteurs des commentaires de ce blog connaissent déjà. Non point Brunschwig ou Varanda, il s’agit de Belzaran, un des deux animateurs du blog de chroniques bd Blog Brother. Celui-ci m’a contacté voilà peu pour me proposer de lire son premier album auto-édité. J’avais vaguement en tête qu’il dessinait, j’ignorais qu’il avait publié un livre. Après avoir vu quelques planches, j’ai accepté sa proposition, ce que je voyais me plaisait. Je n’avais aucune envie d’écrire une chronique pour démonter Belzaran, il me semblait que je n’en prenais pas le risque.

 

Avoir trente ans, être célibataire, enseignant, et rêver d’être un artiste sans s’en donner les moyens. Ne pas s’estimer à la hauteur, reprendre des cours de dessin. Ne pas s’estimer à la hauteur, et fantasmer sur les femmes en les dessinant en bande dessinée. Comment dépasser tout cela ? Comment dépasser la solitude, la peur, et les envies sexuelles inassouvies ? En racontant ? En imaginant ?

 

J’ai passé un fort bon moment en compagnie de Belzaran le personnage, et de Belzaran l’auteur. Alors oui, comme il le dit lui-même, son dessin est simple, il n’a pas la profondeur qu’il voudrait, mais je trouve que son trait a un fort pouvoir de suggestion, il crée l’empathie et le lien entre ses personnages et le lecteur. C’est donc déjà une belle réussite à mettre à son crédit.

Et puis j’ai apprécié le fond, ce regard qu’il porte sur le fantasme et les rapports homme-femme. Alors, certes, ça manque peut-être un peu de sentiments amoureux à mon goût, mais il y a une sensibilité chez Belzaran qui ne nous le place pas pour autant dans la catégorie du gros macho qui veut baiser à tout prix. On sent qu’il y a du non-dit, une seconde couche de réflexion qui pourrait remonter à la surface avec le temps, et si l’auteur a la possibilité de se lancer sur d’autres projets. En d’autres termes, un auteur en éclosion. Le propos est là, il lui manque juste un peu d’habitude pour s’exprimer. Ce regard sur la façon de donner vie à ses fantasmes par le dessin me paraît assez pertinent.

 

Une bd de mec ? Peut-être un peu, au sens où elle parle des sentiments de l’Homme. Mais pour autant, je ne crois pas que les femmes soient exclues de ce livre, où elles apparaissent aussi comme de vraies actrices des rapports de séduction. Une plongée dans l’inconscient masculin, plus sûrement, mais sans fausse complaisance. Personnellement, même si je ne me retrouve plus dans les questionnements du personnage, il y a quelque chose qui me parle et qui me paraît du genre Masculin. Bien vu, Belzaran.

 

LIRE L’ALBUM EN LIGNE!

Le-modele-vivant_-planche

Logo BD Mango orangetopbd_201315.75/20

20 réflexions sur “Le modèle vivant (La bd du Mercredi)

  1. Moka 26/06/2013 10:32

    C’est marrant, au premier coup d’oeil, je n’étais pas vraiment tentée mais ton article pourrait réussir à mon faire changer d’avis.

  2. Elodie 26/06/2013 13:18

    Une BD qui parle de ce que ressentent les hommes ? Je crois que ça pourrait m’intéresser : en général, ce sont les femmes qui parlent de leur sentiments et on ne sait pas grand-choses de ceux des
    hommes. Je la note

  3. PG Luneau 27/06/2013 05:18

    C’est vrai qu’il a un trait simple… mais tout à fait charmant!! Ça se laisse lire avec beaucoup d’aisance et d’intérêt, tout ça! Chapeau, Belzaran, et merci à Yaneck de nous faire découvrir ce
    beau talent caché!!

  4. Belzaran 27/06/2013 18:20

    L’angle de la chronique insiste beaucoup sur les réflexions masculines, ce qui est l’un des sujets de la bande-dessinée. Je suis étonné que tu n’ais pas parlé de ce qui est, selon moi, le sujet
    principal de cet ouvrage : le rapport entre l’auteur et son oeuvre, et les influences réciproques qu’il existe entre la réalité et la fiction.

  5. Yaneck Chareyre 28/06/2013 17:36

    J’avoue que c’est un sujet sur lequel je suis peu présent.

    Intéressant, non, de voir ce que retiennent ceux qui n’ont pas écrit l’histoire? ^^

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s