Docteur Justice Intégrale tome 1 (Semaine choix des Lecteurs)

Docteur-Justice-integrale-tome-1

Série : Docteur justice Intégrale

Tome : 1

Scénariste : Jean Ollivier

Dessinateur : Raffaelle Carlo Marcello

Editeur : Toth

Date de publication : 2006

 

 

Cette fois-ci, j’ai un peu triché. Car ce livre, on ne me l’a pas proposé, c’est moi qui ai demandé à son propriétaire de m’en parler. En même temps, je savais qu’il avait des souvenirs rattachés à ce livre, c’est moi qui lui ai offert. Place donc à mon papa, Dominique :

 

J’ai du découvrir le personnage en épisodes, dans Pif Gadget. Sans doute quand j’étais enfant, je devais les acheter. Et puis, en seconde, j’ai commencé à faire du judo, sérieusement.J’ai relu la série, et j’y ai trouvé des choses qui m’ont vraiment parlé, qui correspondaient vraiment à la pratique de cet art martial. Le kiaï, par exemple, qu’utilise Docteur Justice, je m’en suis inspiré, je l’ai développé et je l’ai utilisé comme support à mes techniques de combat. Le kiaï, c’est une libération d’énergie, et quand je le lâchais, autant dire qu’il y avait Ippon derrière. C’est vraiment complémentaire. D’ailleurs, j’ai trouvé dans cette série deux techniques assez peu connues, qui sont devenues mes spéciales: Yama harashi (tempête sur la montagne) et Sukui Nage. Personne ne s’y attendait, je gagnais vraiment grâce à ça.

 

PS: note de Yaneck: Avec un père qui s’inspire de la bd pour ses techniques de Judo, comment vous voulez que je sois pas un geek moi-même?

 

Le docteur Benjamin Justice travaille pour l’Organisation Mondiale de la Santé. Toujours entre deux avions, il parcourt le monde, de conférence guindée en zone de guerre abandonnée de tous. Mais Benjamin Justice a surtout tendance à attirer les ennuis sur son passage. Armé de sa seule mais parfaite maîtrise du Judo, il n’hésite pas à se jeter dans l’action, quand elle se présente à lui.

 

Ce n’est sans doute pas la meilleure des séries des années 70, mais je dois lui reconnaître une certaine saveur. Un héros médecin, déjà, ce n’est pas habituel. Cela change des journalistes ou des détectives. Et je dois dire que l’implication du personnage dans les intrigues n’est pas tirée par les cheveux. Il me semble que le scénariste n’oublie pas le statut particulier, ou finalement plus banal, de son héros. On a un petit côté James Bond en un peu plus humble, ce qui rend le personnage bien plus supportable. Évidemment, la référence philosophique aux arts martiaux accentue cet aspect, même si l’on a rarement vu un homme faire référence à Jigoro Kano, le concepteur du Judo, aussi régulièrement. Bien qu’orientés, les scénarios s’avèrent assez variés, on appréciera.

On appréciera surtout le dessin, que je trouve vraiment très affûté, de Rafaelle Marcello. Son trait est très fin, très précis, à tel point que je le trouve d’un niveau sans doute égal à ce qui se faisait outre-atlantique à la même époque. Je note tout particulièrement la diversité de ses visages, un point technique assez important, dans ma perception d’un bon dessinateur.

 

Encore une page d’histoire de la bd, dans cette semaine à thème. Une belle plongée dans les années pif gadget, pour une série qui, à la manière d’un Rahan, propose un regard un peu différent sur la bd d’action. Une lecture très intéressante, donc, et encore très moderne, mine de rien.

Docteur-Justice-integrale-tome-1_-planche

topbd_2013

15.5/20

Une réflexion sur “Docteur Justice Intégrale tome 1 (Semaine choix des Lecteurs)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s