Ghost money tome 3- Mourir à Dubaï (Mardi chronique)

Ghost-Money-tome-3

Série: Ghost Money

Tome: 3

Titre: Mourir à Dubaï

Scénariste: Thierry Smolderen

Dessinateur: Dominique Bertail

Editeur: Dargaud

Date de publication: Juin 2011

 

Trois tomes sortis, je n’avais pas fait attention. Le temps passe vite, je me souviens encore d’avoir vu la couverture du tome 1 à sa sortie. Mais bref, rattrapons le retard.

 

Lindsey est prisonnière dans la voiture de Chamza, au fond d’un parking immergé à Dubaï, avec juste le garde du corps de son amie pour la protéger. Des terroristes piègent les fondations du bâtiment, pour le faire sauter. Mais comment sortir sans se faire repérer? Pendant ce temps, Chamza, elle, ignore presque tout de cela. Elle a retrouvé son bien-aimé, l’Emir des lumières, qui l’emmène dans la cache qu’il s’est aménagé dans l’émirat. Et en coulisses, les services secrets américains ne perdent rien. Toujours connectés aux puces placées dans les yeux de Chamza, ils voient et entendent tout. Coup de chance pour eux, ils ont réussi à mettre la main sur la valise laissée par la mère de Chamza à son intention. Ils espèrent pouvoir y trouver des éléments permettant de montrer que la fortune de la jeune femme n’est autre que le trésor du 11 Septembre.

 

Avec autant d’intrigues en parallèle, je trouve que Thierry Smolderen se débrouille pas mal du tout, car on n’est jamais perdu. Lui-même parvient toujours à garder son fil conducteur, le trésor du 11 septembre, sans jamais le perdre. C’est je pense vraiment à relever. Cet album, une fois encore, se lit facilement malgré toute sa densité. On se sent oppressé par l’histoire de Lindsey, plein de bonheur en suivant celle de Chamza (ça ne dure pas, ceci dit), et en malaise lorsque l’on suit les « gentils » de l’histoire, ceux qui essayent de faire payer Al Quaeda, même longtemps après. C’est un cocktail des plus intéressant.

Sur le dessin de Dominique Bertail, je dois reconnaître que je suis plus circonspect. Dans le fond, j’apprécie, adepte que je suis des traitements photo-réalistes, pourtant j’ai le sentiment d’une certaine inégalité dans son dessin, je ne parviens pas à trouver de la constance dans son trait. C’est ennuyeux, car manquant de connaissances techniques je suis obligé de demeurer dans le ressenti, mais j’ai un petit doute qui m’empêche d’apprécier pleinement son travail. Essaye-t-il de proposer des ambiances vraiment différentes suivant les fils narratifs? C’est peut-être ça. Je n’en suis pas certain…

 

Mais bon, dans le fond, je trouve que Ghost Money est une série plaisante à suivre, intelligente, bien construite. Il y aurait sans doute moyen d’en faire un bon blockbuster américain. Mais un parmi les meilleurs, sans doute.

Ghost-Money-tome-3_-planchetopbd_201315.5/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s