Haunt tome 1- Frères ennemis (Jeudi Comics)

Haunt-tome-1

Série : Haunt

Tome : 1

Titre : Frères ennemis

Scénariste : Robert Kirkman

Dessinateurs : Greg Capullo, Ryan Ottley

Encreur : Todd McFarlane

Coloriste : FCO Plascencia

Editeur VO : Image Comics

Editeur VF : Delcourt

Date de publication VF : Janvier 2011

D’après une création de Todd McFarlane

J’avais lu quelques chroniques à l’époque de la sortie de ce recueil VF, mais je dois dire que le côté Spider-Man plus Spawn, ne m’avait pas incité à me jeter sur ce titre, tant ce concept fleurait bon les débuts d’Image Comics, où chacun des fondateurs pompait un concept existant chez Marvel ou DC pour créer ses propres personnages. Et puis le temps a passé, je suis tombé par hasard sur cet album, et j’ai décidé de lui donner sa chance.

Daniel Killgrave est prêtre, ce qui ne l’empêche pas de s’offrir la même prostituée trois fois par semaines. Il reçoit régulièrement en confession son frère qu’il déteste. Et ce qu’il apprend à chaque fois ne change rien de son avis sur lui. Car Daniel Killgrave est une sorte d’agent secret et que ses confessions sont le théâtre de ses multiples meurtres commis au cours des missions.  Mais Kurt est tué. Sa dernière mission lui sera fatale. Il a tué un savant fou qu’il devait récupérer et une organisation s’est mise en quête des notes de ce savant qu’il est censé avoir récupérer. Mais Kurt n’en a pas terminé sur cette terre. Il se retrouve désormais piégé dans le corps de Daniel, avec qui il peut maintenant communiquer directement. Et bien d’autres choses encore…

Finalement, autant le dire, j’ai passé un très bon moment de comic-book. Le concept visuel n’est certes pas très novateur, mais Robert Kirkman, le papa de Walking Dead, est lui gage d’une qualité scénaristique indéniable. Daniel et Kurt sont deux personnages très plaisants, et leurs antagonismes réunis dans un seul corps sont très savoureux à lire. Aucun des deux n’est un bon gars, Kurt a trompé sa femme, femme qu’il avait piquée à son propre frère. En tant que prêtre, Daniel laisse franchement à désirer. Leur réunion donne des dialogues très bons et un personnage complètement unique. L’aspect super-héroïque qui arrive ensuite est lui aussi bien traité, avec une sorte de symbiote ectoplasmique qui n’est pas dénué de limites. Il sera intéressant de voir ce qui pourra le neutraliser à l’avenir, car pour l’instant la créature n’a pas vraiment connu de gros échecs à ce stade du récit. Et donc, pour encadrer tout cela, une histoire d’espionnage fort bien construite, avec ce qu’il faut de trahisons et de surprises. L’ensemble se mêle vraiment très bien, tous les styles utilisés par le scénariste se fondent en une seule histoire passionnante. Le dernier épisode était assez bien vu, puisqu’il nous propose un regard différent sur la dernière mission de Kurt, qui remet de nombreuses choses en cause. La construction du story-board est à ce titre exemplaire tant on a le sentiment d’être dans le premier épisode sans jamais y voir de redondance.

Greg Capullo en est l’auteur, c’est lui qui a posé les bases du dessin sur les planches, Ottley dessinant ces versions préliminaires avant d’être encré par Todd McFarlane lui-même. Cela fait beaucoup de monde, je ne suis pas certain que cela soit parfaitement judicieux. Quitte à proposer un projet impliquant de grosses pointures de la bd américaine, autant concentrer  sur deux personnes, à mon sens. Là, il y a trois gros noms, dont deux impliqués sur le dessin, mais du coup Ryan Ottley passe un peu inaperçu, ce qui est sans doute dommage. Le résultat est ceci très réussi, avec un bon rythme, une bonne mise en scène, de bonnes tronches chez les personnages. Au moins, ces associations d’artistes sont payantes.

Amateurs de comic-books, je ne saurai trop vous conseiller de prendre le temps de lire cet album. Ouvrage de belle qualité, il vous fera passer un excellent moment, et vous devriez même, comme moi, en redemander directement, tant le deuxième recueil peut être riche de bons moments de lecture.

 Haunt-tome-1_-planche

topbd_201316.75/20

3 réflexions sur “Haunt tome 1- Frères ennemis (Jeudi Comics)

  1. Kikine 06/06/2013 23:01

    rhaaa, je ne sais pas … Je ne suis vraiment pas fan de comics mais il faudrait probablement que je réessaie

  2. Yaneck Chareyre 06/06/2013 23:11

    Ca dépend ce que tu entends par comics.

    Si c’est la bd américaine, fonce sur un Fables, par exemple, qui est très accéssible pour un franco-belge.
    Si c’est le super-héros, celui-ci peut s’avérer une prote d’entrée intéressante, sans 50 ans de publications derrière lui.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s