Masqué tome 2- Le jour du Fuseur (Mardi chronique)

Masque-tome-2

Série: Masqué

Tome: 2

Titre: Le jour du Fuseur

Scénariste: Serge Lehman

Dessinateur: Stéphane Créty

Encreur: Julien Hugonnard-Bert

Coloriste: Gaëtan Gorges

Editeur: Delcourt

Date de publication: Mai 2012

 

 

Dans la préparation de la semaine Delcourt, j’ai lu beaucoup d’albums. Presque une vingtaine pour les sept finalement sélectionnés. Il y en a un certain nombre pour lesquels vous ne lirez pas de chronique ici, peu emballé que j’étais. Et puis il y a ceux pour lesquels j’étais plus mitigé et qui n’ont donc pas pu accéder à la petite sélection finale. Masqué a été de ceux-là.

La rencontre entre Braffort et l’étrange énergie a donc eu lieu, faisant de lui quelqu’un d’à part. Mais ce phénomène a eu des répercussions dans le ciel de Paris et le Préfet organise une opération pour détourner les médias de la véritable cause de tous les tracas. Des scientifiques sont envoyés dans le ciel parisien pour vérifier la composition du gaz étrange qui y est apparu. Savants protégés par le Fuseur, l’ancien collègue de Frank, qui va s’exposer à ce gaz… Et devenir lui aussi bien plus qu’humain. Alors puisque Frank commence à contrôler sa transformation, c’est à lui d’intervenir quand le nouveau Fuseur enlève sa sœur à lui.

Lehman et Créty poursuivent leur tentative de développer une historie de super-héros français, en format franco-belge. Et cela fonctionne, mine de rien. L’explication est encore très nébuleuse, choix scénaristique que de ne pas nous livrer toutes les clés dès le départ, mais entre l’étrange énergie, les différents phénomènes autres tel le Fuseur, et cet étrange conseil de parisiens semblant comprendre le fin mots de l’histoire, il y a de quoi nous occuper quelques albums. Et puis il a du style, ce nouveau super-héros. Le costume est élégant et les premières manifestations de pouvoirs ouvrent un bel éventail de possibilités. C’est encore un peu difficile de juger définitivement cette série, mais ce deuxième album, lui se laisse plutôt bien lire. Le petit aspect politique qui s’adjoint à l’intrigue super-héroïque est bienvenu, la captation des super-héros par le pouvoir en place étant toujours source d’intrigues.

Stéphane Créty, de son côté, fait plutôt du bon travail. J’aimerai parfois que certains fonds soient un peu moins plats, possèdent un peu plus d’épaisseur, mais c’est sans doute plus la responsabilité de Gaëtan Gorges, le coloriste. Et là, je dois avouer que je suis moins convaincu par l’alliance des deux artistes.

Masqué est donc une série agréable à lire, mais qui demande encore à convaincre. Il y a du potentiel, dans les intrigues, dans le travail du dessinateur, mais je dois avouer que je ne suis pas pleinement conquis. Le tome trois sera pour moi décisif quant à savoir si je poursuis ou pas ce bout de chemin avec les super-héros parisiens.

 Masque-tome-2_-planchetopbd_201316/20

2 réflexions sur “Masqué tome 2- Le jour du Fuseur (Mardi chronique)

  1. Dgege 28/05/2013 09:57

    Je ne suis décidément pas amateur de comics car j’avais plutôt apprécié le 1er tome de Masqué, mais j’ai été très déçu du T2 qui se résumait dans un duel de super héros … et là, ce n’est plus
    pour moi !

    Je déteste les histoires de Tarlouzes en collants … et j’ai donc arrêté là cette série ! Pfff !

  2. Yaneck Chareyre 28/05/2013 15:45

    Moi j’ai continué, et ça s’arrange un peu par la suite. Enfin, de mon point de vue d’amateur de super-slip ^^

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s