Marilyne, de l’autre côté du miroir (Samedi one-shot)

Marilyn-de-l-autre-cote-du-miroir

Titre: Marilyn, de l’autre côté du miroir.
Auteur: Christian de Metter
Editeur: Casterman
Date de publication: 2009

 

J’aime bien tenter des one-shots, en ce moment. Passer de longs moments devant les rayonnages des romans graphiques, en bibliothèque, repasser un à un les albums, refuser les mêmes à chaque fois, ou presque. Et puis tomber sur un livre, un titre, une couverture, qui me fasse envie. Moi qui ne la connais presque pas, j’ai eu envie de découvrir Marilyne Monroe. Un titre, une couverture…

Novembre 1959, Truman Capote, le grand auteur, rencontre une jeune femme frivole dans un bar de Manhattan. Une jeune femme qui ne tarde pas à tomber ivre morte. Mais un homme propose de les aider, Norman Wells. Petit auteur qui ne percera jamais, il a reconnu le génie et ne compte pas rater cette occasion de le côtoyer de prêt. Il les ramène tous les deux. Jusque dans l’appartement de la jeune femme. Mais la cendrillon moderne a laissé sa chaussure dans la voiture de Norman. Une bonne occasion pour lui de les retrouver au matin et de reparler au grand auteur. Mais c’est une femme blonde qui lui ouvre la porte: Marilyne Monroe. Il va vivre avec elle une expérience incroyable. Si tant est que cela soit vrai, Norman ment comme un arracheur de dents, d’habitude…

En dehors du « happy birthday to you mister president », je ne connais presque rien de la grande actrice américaine. Si, je sais qu’elle a eu une aventure avec Montand, et qu’elle est morte tragiquement. Et je pense que Christian de Metter a parfaitement saisit la personnalité qu’il a mise en scène. Pour preuve, comme des millions d’hommes, je suis tombé en admiration devant le personnage. L’auteur en fait un personnage frivole en apparence, mais terriblement profond et marqué à l’intérieur. Comment résister? J’imagine l’impact de ses films à l’époque sur la gent masculine… De Metter livre une histoire entre le fantastique et l’affabulation, hésitation qu’il tranche sans doute à la toute fin de l’histoire. Mais finalement, n’est-ce pas un luxe fantastique, pour un auteur de bande dessinée, que de pouvoir mettre en scène une icône qui nous a marqué, la présenter comme on aimerait que le public la considère plus souvent? On ne marche pas, dans cette histoire, on court. On court derrière cette femme blessée, on court derrière cette grande question, Norman est-il un menteur pathologique. Et au milieu de tout cela, de Metter nous fait vivre des sentiments très différents. On est avec lui, on fait nous aussi un voyage incroyable.
Il faut dire que cette histoire est sublimement mise en image dans un style très réaliste, accompagné de couleurs qui font immédiatement penser à un autre Norman, Rockwell, celui-là. Ce qui crée une fantastique cohérence entre le dessin et l’histoire. On est immergé dans une époque, on est plongé dans une forme de réalité fantasmée. Et on tombe en pâmoison devant la belle actrice.

Je dois bien avouer que je serai ravi d’avoir un regard féminin sur cet album. Je doute qu’il exprime la même chose que moi, tant je sens que j’ai été piégé par l’auteur qui a voulu nous faire partager son amour de l’actrice américaine. En plein dedans, le Yaneck…

Marylin-de-l-autre-cote-du-miroir_-planchetopbd_201318/20

6 réflexions sur “Marilyne, de l’autre côté du miroir (Samedi one-shot)

  1. jeneen 25/05/2013 19:51

    Je l’ai reçu lors d’un swap, pas encore lu mais pour toi, je vais faire l’effort !!! s’il te faut un avis féminin…

    on sent que tu as été…séduit !!!

    à très vite

  2. Yaneck Chareyre 25/05/2013 20:55

    Et repasse me donner le lien quand tu l’auras chroniqué. Que je vois si la magie opère chez les femmes aussi. ^^

  3. Caro 30/05/2013 09:38

    J’ai beaucoup aimé cet album, les portraits de Marylin sont magnifiques, et au niveau de l’histoire, on est à mi-chemin entre réalisme et fantastique, ça donne une ambiance très particulière,
    mais très agréable aussi…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s