Elfes tome 2- L’honneur des Elfes Sylvains (Vendredi chronique)

Elfes-tome-2

Série: Elfes
Tome: 2
Titre: L’honneur des elfes sylvains
Scénariste: Nicolas Jarry
Dessinateur: Gianluca Maconi
Coloriste: Saito
Editeur: Soleil
Date de publication: Mai 2013
D’après une idée originale de Jean-Luc Istin et Nicolas Jarry

 

Vous le savez, je suis très friand des séries concepts, on pourrait même dire que c’est un pêché mignon. Alors quand Soleil a décidé de s’y mettre aussi, en lançant la série Elfes, consacrée à cinq grandes races d’elfes, l’idée m’a tout de suite beaucoup plu. Et si j’ai raté le premier tome consacré aux Elfes marins, j’ai eu la possibilité de me procurer le second, consacré aux sylvains.  Pour ceux qui n’auraient pas suivi les préparatifs de ces albums, la série comporte cinq albums, cinq histoires indépendantes menées par cinq duos d’artistes différents. Chaque tome sortira tous les deux à trois mois. C’est un monde unique, dont la carte se trouve en début d’album. Nul besoin de lire les autres tomes pour comprendre chacun d’entre eux. Mais il semblerait qu’il existe un fil conducteur qui nous inciterait à tout lire. Évidemment.

La cité d’Eysine, cité portuaire et douanière est attaquée par une armée de mercenaires Orcs. Ceux-ci œuvrent pour les Rois de l’Archipel, qui veulent faire tomber le petit royaume à leur propre profit. Les alliés de la cité ont été muselés par le pouvoir de l’argent. Le roi est seul, son peuple aussi. Mais pour Llali, la fille du Roi, il reste une dernière solution pour les sauver tous: rejoindre les terres des Elfes des bois, et leur demander secours et alliance, comme ce fût le cas trois siècles auparavant. Mais aujourd’hui, les humains, les Feljs ainsi qu’ils les appellent, sont interdits en ces bois sacrés. Le voyage sera dangereux. Surtout au vu de la proximité des orcs dans la région. Pourtant, Llali est prête à tout risquer pour rallier ces puissants et ombrageux potentiels alliés.

Cet album est donc une bonne surprise pour moi. J’ai passé un très agréable moment de lecture en compagnie de Llali et Yfass. L’univers est vraiment accessible, à ce titre le pari éditorial est gagné. Mais bien évidemment, maintenant, j’ai envie de lire la suite, de voir quels éléments finiront par s’imbriquer au fil des albums. En espérant qu’il y ait un tome 2 à ce tome 2. Mais je me précipite, parlons déjà de cet album là.
L’intrigue de cet album est vraiment bien écrite. Elle contient de nombreux rebondissements, ma préférée étant la question de la place des druides dans le monde, une belle réflexion sur la nature de l’humain et sur la nature du mal. J’ai beaucoup aimé les intrigues entre humains, qui pourraient notamment justifier ce fameux tome 2.2 que j’appelle de mes vœux. Les manipulations de ces seigneurs de l’archipel méritent qu’on leur donne toute leur place. On sent que ce monde contient un véritable potentiel à développer dans ses différents aspects. Et puis il y a le destin de Llali, autre retournement de situation inattendu mais qui montre que le scénariste ne s’est rien refusé dans la rédaction de cette histoire. S’il a su utiliser nos références communes à tous, nous autres fans de Fantasy, Nicolas Jarry ne tombe pas dans les clichés, et c’est vraiment à mettre en avant.
Pour la partie graphique, je ne connaissais pas Gianluca Maconi, même s’il avait œuvré par le passé sur la série Les Brumes d’Asceltis. Attention, mention préalable, son style, sur les planches, n’est pas celui de l’elfe de couverture. On sent qu’il a vraiment travaillé à quelque chose de grandiose qui tient plus de l’illustration que du dessin de bande dessinée. Le trait intérieur est plus dynamique, un peu moins précis, aussi. Les corps, par exemple, sont nettement retravaillés, en terme de volumes, par des effets d’ombre créés par le coloriste, Saito. On imagine que les deux auteurs ont du travailler particulièrement de concert. Mais au final, j’ai plutôt apprécié ce style, qui n’est pas sans me rappeler quelques ouvrages venus d’outre-atlantique.

Amateur de séries de Fantasy, vous pouvez donc sereinement vous arrêter sur cet album. C’est un travail de qualité, qui pourra satisfaire le plus grand nombre d’entre nous. Il ouvre par ailleurs la porte (du moins si vous commencez par lui) à un univers au très beau potentiel, que je ne manquerai pas de suivre à l’avenir. Attendez-vous à ce que l’on reparle d’elfes pendant l’été avec le troisième tome à venir au mois d’août.

 

Le DOSSIER de l’éditeur sur le monde d’Elfes.

Elfes-tome-2_-planchetopbd_201316.5/20

6 réflexions sur “Elfes tome 2- L’honneur des Elfes Sylvains (Vendredi chronique)

  1. marie 25/05/2013 10:55

    J’aime bien la manière dont tu décris cette lecture. Ca donne envie de s’y intéresser et d’ouvrir l’album pour découvrir l’univers.

    Marie

  2. PG Luneau 25/05/2013 16:09

    Ça semble effectivement très intéressant!! J’avais hâte d’en lire une critique, et je suis bien heureux qu’elle soit positive, car cette série interpelait le rôliste en moi, évidemment!! Je sens
    que toute la série apparaîtra d’ici peu dans ma bédéthèque!! ;^)

  3. Yaneck Chareyre 25/05/2013 20:56

    Et puis 5 tomes, on sait où on va. C’est pour ça que j’aime ces séries concepts. Moins de chances d’être déçu par les albums remplis pour faire la sortie annuelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s