Berceuse assasine tome 2- Les jambes de Martha (Vendredi chronique)

Berceuse-assassine-tome-2

Série: Berceuse assassine
Tome: 2
Titre: Les jambes de Martha
Scénariste: Philippe Tome
Dessinateur: Ralph Meyer
Editeur: Dargaud
Date de publication: 1999

Après avoir grandement apprécié le premier tome de cette série, je n’ai pas tardé à me procurer le second. Mais attention, si vous n’avez pas encore lu Berceuse assassine, laissez moi vous recommander de lire les deux premiers tomes à la suite, pour profiter pleinement du travail de Philippe Tome. Vous allez voir, je pense qu’on en profite mieux ainsi qu’en espaçant les deux lectures.

Telenko, le chauffeur de taxi au coeur fragile, qui voulait faire tuer sa femme, vous vous souvenez? Cette femme supposément paralysée qu’il découvre marchant sur ses jambes, sans qu’elle ne s’en rende compte. Oui, celui-là même qui a sauvé la mise à un petit truand pour qu’il vienne abattre Martha dans leur maison… Il n’a pas une vie facile, ce Telenko, n’est-ce pas? Mais vous êtes vous demandé s’il était aussi malheureux et cool qu’il en a l’air? Et si l’on considérait le point de vue de Martha, sur leur relation?

C’est la très grande force de ce deuxième volet, Philippe Tome nous raconte la même histoire mais change le point de vue, afin de jeter le trouble sur toutes les certitudes que nous avions acceptées dans le premier tome. On découvre comment Martha a perdu ses jambes, pourquoi elle déteste Telenko. On découvre aussi ce que sait réellement le chauffeur de taxi à propos de son ami médecin. Et puis on découvre que Martha sait tout. Qu’elle sait tout ce que Telenko prépare. Et la confrontation des deux points de vue est saisissante. Tome nous rappelle ainsi qu’une histoire n’a pas de vérité, qu’elle dépend simplement du point de vue de celui qui la raconte. Telenko nous était sympathique, sa femme insupportable, et grâce à ce petit stratagème, le scénariste relance complètement son histoire. Tout en la faisant avancer, car je l’ai dit, on continue d’apprendre des choses que l’on ne savait pas. Arthur, le médecin alcoolique et veuf, tient beaucoup plus de place dans ce récit là que dans le premier. Jusqu’à occuper la dernière case qui va un peu plus loin dans le récit que le premier album. C’est très fort etj ‘attends maintenant avec impatience le troisième tome, que j’espère aussi surprenant. Philippe Tome met la barre haute.
Quant au travail de Ralph Meyer, là, par contre, pas de surprise, c’est toujours aussi bon. Je suis toujours très friand de l’ambiance malsaine qu’il met en place grâce au travail de la couleur. J’aime la clarté qu’il donne pourtant à l’histoire. Les personnages sont très expressifs, on entre directement en empathie avec eux. Et ça tient beaucoup à son trait.

Bon, j’espère vous avoir convaincu que cette série mérite le détour. N’attendez pas ma chronique du tome 3, foncez, allez lire ces deux premiers albums. Un beau polar, une belle histoire humaine… Ah non, une histoire moche mais fichtrement bien écrite… De la belle bande dessinée que voilà.Berceuse-assassine-tome-2_-planchetopbd_201317.5/20

2 réflexions sur “Berceuse assasine tome 2- Les jambes de Martha (Vendredi chronique)

  1. Snoopy 17/05/2013 08:54

    Tout à fait d’accord. C’est une très bonne histoire. Ca me donne envie de de me relire l’intégrale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s