Il était une fois en France tome 6- La terre promise (Semaine 2nde guerre mondiale)

Il-etait-une-fois-en-France-tome-6

Série: Il était une fois en France
Tome: 6
Titre: La Terre Promise
Scénariste: Fabien Nury
Dessinateur: Sylvain Vallée
Coloriste: Delf
Editeur: Glénat
Date de publication: Octobre 2012

Comme la Bête est morte, la présence d’il était une fois en France était pour moi une évidence, dans cette semaine à thème. Comment ne pas conclure justement sur la fin de la guerre et la façon dont ont été gérées les questions de collaboration? Terminer avec le dernier tome d’une série qui ne parle que de cette période, je trouve que ça a du sens.

Joseph Joanovici passe enfin devant la Justice, afin de répondre de ses actes de collaboration économique avec l’ennemi nazi. Mais le ferrailleur a ses réseaux, et la corruption et les menaces ont déjà commencé à entrer en action pour lui sauver la mise. Et cela, son adversaire, le petit juge de Melun, s’en doute fortement. Alors à son tour, il va entrer en piste pour que ressorte l’affaire Scaffa et que les jurés aient vent de ce crime odieux. Et cette fois, il ne s’en sortira pas. Mais pour autant, ce n’est pas terminé entre ces deux hommes.

La chasse aux collabos, étape triste mais néanmoins nécessaire, après quatre années d’occupation. Encore que le régime gaulliste n’ait pas été aussi sévère qu’il aurait pu être. Eux estimaient qu’ils ne devaient pas être aussi rigides et que la vie en commun nécessitait de tolérer que certains ne soient pas punis. Vaste débat. Il y a quelques années, notre société, notre Justice a tranché. Maurice Papon a été déclaré coupable. Un symbole. Joanovici est donc condamné. J’apprécie qu’il le soit avec une juste mesure. Car le reste de l’album me permet de me le rendre sympathique, ce personnage. Il s’est planté sur toute la ligne, il a tout perdu, il a été condamné pour ses actes, et le juge, lui, l’enfonce toujours plus profondément de par sa quête de vengeance. La Justice ne compte plus vraiment, pour lui. Quel talent, ce Fabien Nury, me faire prendre finalement parti pour le personnage que je trouvais insupportable au premier tome. J’ai bien fait de reprendre la lecture de cette série. Alors oui, Joanovici arrive encore à être insupportable à certains moments, mais le désespoir de sa condition m’empêche d’accepter la cruauté, et j’imagine que c’était le but du scénariste. Qu’on le voit finalement comme un homme, et comme un seul immonde salopard. Cette posture là, ils se la partagent à deux. Surtout au moment des révélations finales, scène très forte tant elle implique sur les actes et les vies de chacun. Mais c’est bien connu, on ne prête qu’aux riches et même un truand peut être victime d’une injustice.
Pour ce qui est du dessin, il n’y a rien à rajouter, j’ai tout dit sur les albums précédents. Sylvain Vallée est d’une superbe constance, je n’ai aucun reproche à lui faire. Je guetterai sa prochaine série.

On ferme la semaine en tournant plusieurs pages. Celle de l’histoire, celle de l’Histoire. Il était une fois en France, c’est fini, la seconde guerre mondiale, aussi. Heureusement, certains hommes et femmes n’oublieront jamais les criminels qui, contrairement à Joanovici, n’ont jamais payé. Et parfois, bravo Serge Klarsfeld, ils réussissent à aller jusqu’au bout de leur combat. Afin que la Justice triomphe.Il était une fois en france tome 6_ planchetopbd_2013

18/20

9 réflexions sur “Il était une fois en France tome 6- La terre promise (Semaine 2nde guerre mondiale)

  1. Belzaran 12/05/2013 16:05

    C’est certainement l’une des meilleures séries de ces dernières années. Une constance dans la qualité des tomes qui force le respect.

  2. Yaneck Chareyre 12/05/2013 16:12

    Tu as raison. Ce sera sans doute une série référence. Je me demande si Glénat osera l’intégrale.

  3. argali 15/05/2013 16:48

    Il est dans ma liste de BD à lire.
    Sur la Seconde Guerre mondiale, j’ai lu « Odessa » de Dufranne et Peka, « La dame de Berlin » de Frank et Vautrin et on m’a offert « Berlin » de Jason Lutes que je dois encore découvrir.
    Merci pour les idées !

  4. Yaneck Chareyre 15/05/2013 18:39

    Je ne connais aucun de ces trois là, merci du conseil, je regarderai. C’est toujours un sujet que je lis avec beaucoup de plaisir.

  5. Pingback: Katanga tome 1- Diamants, Fabien Nury, Sylvain Vallée, Dargaud | Les Chroniques de l'invisible

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s