Quand souffle le vent des îles (Vendredi chronique)

Quand-souffle-le-vent-des-iles

Titre: Quand souffle le vent des îles
Scénariste: François Debois
Dessinateur: Serge Fino
Coloriste: Digikore Studios
Editeur: Soleil
Collection: Soleil Celtic
Date de publication: Mai 2010
D’après l’oeuvre d’Anatole Le Braz

 

Et voilà, j’ai rejoins la Bretagne, nouvelle terre d’adoption, pour moi, avec ma petite famille.  Ca, vous le savez sans doute. Cet album a fait partie de mes lectures pour la semaine à thème Bretonne. Il a fallut sélectionner, mais je n’avais pas renoncé à vous proposer cet album.

1844, sur l’île de Tomé au large de Perros Guirrec. Un douanier en inspection tombe sur une étrange foule de moines psalmopiant. Il en perdra la vie.
Lorsque le Lieutenant Le Denmat vient prendre son poste à la Douane, la légende de l’île a bien eu le temps de prospérer. Le village de Tréguignec vit avec, après tout, il n’est pas à une mauvaise réputation prêt. Il existait il y a peu encore une chapelle dressée à Notre-Dame des Fraudes. Car bon nombre de villageois vivaient du pillage des épaves alors. La chapelle a été démontée, mais sa statue demeure encore en possession du maire du village. Gonéry Lézongar est un homme étrange. Issu d’une ascendance louche, qui sait s’il couvre désormais les fraudeurs ou s’il a fait mettre fin à tout cela? Et il a une fille, le Lézongar, fort belle. Quand amour et devoir se mêlent, cela ne fait jamais bon ménage et le lieutenant le Denmat va l’apprendre à ses dépends.

Très belle ambiance dans cet album. Le dessin de Serge Fino n’y est pas pour rien. Un trait fin, précis, expressif dans les sentiments, et puissant dans les décors. Il fallait bien ça pour mettre en scène ce personnage difficile qu’est la nature sauvage de Bretagne. Les couleurs sont assez justes, le rendu est donc très agréable.
Côté histoire, on a une jolie enquête de notables. Le maire, le médecin, le curé, les personnages emblématiques de la ville, ceux que les auteurs de polar aiment tellement mettre en scène. Classique, donc, mais très efficace. Le petit côté mystique et fantastique propre à la Bretagne accompagne bien les évènements et apporte ce petit supplément d’âme qui crée l’originalité d’un scénario. Bretagne, terre de légendes, de mystères, qui sont bien employés dans le cas présent. Avons-nous affaire à une communauté de moine possédés, ou bien à autre chose, je vous laisse le plaisir de le découvrir. Les personnages sont intéressants à suivre, surtout le héros, Julien le Denmat, dont on appréciera à la fois la grandeur d’âme et la capacité à succomber à la passion.

En résumé, une bonne enquête, un bon décor, une petite touche mystérieuse, il n’y a pas de raisons de rater ce one-shot, surtout si l’on est un tantinet amoureux de la Bretagne. C’est une lecture agréable et entraînante. Un bel album, donc.

 Quand-souffle-le-vent-des-iles_-planche

topbd_2013

16/20

 

Une réflexion sur “Quand souffle le vent des îles (Vendredi chronique)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s