Le beau voyage (La bd du Mercredi)

Le-beau-voyage

Titre: Le beau voyage
Scénariste: Zidrou
Dessinateur: Benoît Springer
Editeur: Dargaud
Date de publication: 2013

Le beau voyage est entré dès sa sortie dans le top bd des blogueurs. Un album qui a donc immédiatement convaincu. Je n’avais aucune idée de son contenu, je n’avais pas lu les chroniques, ou alors en vitesse, sans prêter plus attention que cela. C’est lorsque j’ai dit à mon vendeur, chez Tybull tome 2, que c’était pour offrir et qu’il m’a répondu que j’offrais un cadeau bien triste, que je me suis dis qu’il y avait vraiment quelque chose dans ce bouquin. Alors je l’ai lu. Et je vais encore encenser Zidrou, le nouveau grand scénariste qui monte.

Léa a apprit ça quand elle couchait avec un beau mec, la mort de son père. Dernier acte d’une famille brisée. Un père médecin généraliste prêt à sauver le monde mais délaissant sa famille. Une mère qui finit par tromper son mari et par partir avec un autre, avant de mourir d’un accident de voiture. Et puis il y a Léo. Ce frère que Léa était censé remplacé pour ses parents, mort avant d’avoir huit ans, noyé dans la piscine familiale. C’est avec tout cela que Léa a du vivre. Son parcours a connu des hauts et des bas, forcément. Mais maintenant que son père est mort, avec tellement de choses non-dites, que faire? De quelle manière vivre après ça?

Oui, c’est une très grosse claque que j’ai prise. Zidrou livre un scénario encore plus fort que Lydie, historie à laquelle on revient forcément en lisant cet album, puisqu’on y parle dans les deux cas de la perte d’un enfant. Ce scénario frise en fait la perfection. Il est admirablement construit, découpé en chapitre qui rythment le développement de l’histoire, ne donnant jamais l’impression de donner dans le larmoyant, dans le glauque. Zidrou touche à une forme de vérité absolue. Cette famille, ces personnages, ils sont vrais. Et cette histoire est universelle, elle pourrait arriver à  n’importe qui, peut-être certains parmi vous ont-ils vécu des choses similaires: comment vivre avec un squelette dans le placard? Les malheurs qui deviennent poison et dissolvent des cellules familiales, des vies, des gens, c’est ça, le fond de cet album. Pire encore, comment vivre quand on est censé remplacer un autre mort avant vous? Le deuil dans une famille est toujours une chose difficile à dépasser. Si avec Lydie, Zidrou montrait une façon plutôt positive de s’en sortir, là, il regarde l’autre versant. Et on entre en empathie immédiate avec le personnage de Léa. De bout en bout.
Benoît Springer, le dessinateur, je l’avais découvert sur l’album La rebouteuse. J’avais apprécié, mais je le trouvais un peu léger dans son travail, il lui manquait une certaine profondeur. A-t-il progressé, ou bien a-t-il été inspiré par le scénario je ne sais, mais je n’ai plus aucun reproche à faire, je n’ai qu’à apprécier ma lecture.

Le beau voyage fera sans doute partie des meilleurs albums de 2013. Il va être difficile de rivaliser avec lui, tant il nous touche au plus profond de notre être. Je n’ai sans doute pas tout dit, dans cette chronique, pas donné le meilleur, mais en fait, pour une fois, je n’ai pas envie de détailler. Sans que je sache pourquoi, il y a des choses, des ressentis, que je préfère garder pour moi seul.

 

Le-beau-voyage_-plancheLogo BD Mango orangetopbd_201318.75/20

19 réflexions sur “Le beau voyage (La bd du Mercredi)

  1. Caro 24/04/2013 16:01

    Quelle chance j’ai eu qu’on m’offre cet album !! ^^ Merci encore !!

    Je suis contente de l’avoir lu, car toutes les cases, tous les dialogues sont importants : pas une fausse note, une histoire bien construite de bout en bout, un dessin en totale adéquation avec
    l’histoire, ce sera aussi pour moi un incontournable parmi les albums de 2013, je pense !

    Ps : je viens de lire un 2ème album offert, chronique bientôt sur mon blog !

  2. Yaneck Chareyre 24/04/2013 19:19

    J’avoue, quitte à t’offrir un album qui te parle et que je n’ai pas lu, j’en ai profité au passage.

    Bon, et ce deuxième album, alors, il t’a convenu?

    PS: Tu vois que tu pouvais trouver la période de publication de cette chronique ^^

  3. Caro 24/04/2013 23:10

    Moi aussi quand j’offre des albums, je les lis avant, j’avoue !! ^^

    Et pour le 2nd album, on va dire que c’est différent, le thème est totalement éloigné du 1er album offert… Mais j’ai bien rigolé !!! Et j’ai aimé aussi les « formes »différentes choisies par le
    dessinateur : ça change de la bd habituelle !!

    Et pour la publication de ta chronique, j’avais bien compris qu’elle serait dans la prochaine quinzaine, je cherchais juste à savoir la date exacte… Je n’avais pas pensé à la bd du mercredi !

  4. Yaneck Chareyre 24/04/2013 23:45

    Cet album là, je ne pouvais pas ne pas le mettre un mercredi, sont public cible ^^

    Et oui, j’ai essayé de te trouver trois albums différents, que veux tu, j’adore l’éclectisme. Content qu’il t’ai plu.

  5. Noukette 24/04/2013 23:31

    Zidrou mon chouchou ! Jamais déçue jusqu’à présent ! Par contre, ce n’est pas dommage de dévoiler dans ton billet l’épisode avec le frangin…?

  6. lasardine 06/05/2013 11:15

    un titre qu’il me tarde de découvrir, mais pour le moment sans cesse réservé à la médiathèque (c’est bon signe ;))

  7. Cette planche que tu mets en avant m’avait également vachement bouleversée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s