Papeete 1914 tome 1- Rouge Tahiti (La BD du Mercredi)

Papeete-1914-tome-1

Série: Papeete 1914
Tome: 1
Titre: Rouge Tahiti
Scénariste: Didier Quella-Guyot
Dessinateur: Sébastien Morice
Editeur: Emmanuel Proust Editions
Date de publication: Octobre 2011

 

Le forum Samba bd, mine de rien, est une véritable invitation à la découverte de bandes dessinées peu connues. Celle-ci, je l’ai rencontrée lors des samba d’or, les prix annuels remis par les contributeurs du blog, auxquels les forumers contribuent. J’ai été séduit par la couverture, l’intérieur est à l’unisson.

Eté 1914, à Papeete, Tahiti. Alors que l’Europe s’apprête à s’embraser, l’île, elle, ne voit rien venir. La langueur prend tout le monde, même les militaires qui ont démonté la batterie d’artillerie qui protégeait l’île jusque là. Simon Combaud est un métropolitain tout juste arrivé, mais pourquoi est-il là? Pourquoi semble-t-il mener l’enquête? Et pourquoi sa présence semble-t-elle si dérangeante pour certains des habitants de l’île? Et qui pour se préoccuper de la mort de Vahinés un peu trop légères?

Indéniablement, il y a un souffle, une atmosphère, dans cet album, qui nous conquiert assez facilement. Sans doute les grands talents graphiques de Sébastien Morice. Son trait, tout en rondeur, bien maîtrisé, est fort agréable à regarder. Mais sa mise en couleur, elle, sublime complètement son travail premier. Elle crée l’envie de se rendre sur place, semble refléter la réalité dans ce qu’elle a de plus agréable. Lire du Sébastien Morice, c’est déjà voyager.
Et puis il y a l’histoire proposée par Didier Quella-Guyot, un travail intéressant qui mêle à la fois la grande histoire, celle de la Première Guerre Mondiale, et un polar sous les tropiques mené avec finesse, en prenant son temps. Un peu trop d’ailleurs, j’aurai aimé en savoir un peu plus sur Simon Combaud et ses buts. Mais le scénariste nous frustre, ne nous révèle pas plus de choses que nous sommes censés en savoir. Pas de révélations artificielles, chez lui, juste des sous entendus, des petites phrases, qu’il nous faut interpréter pour essayer de comprendre. Ce n’est pas mal non plus, à vrai dire. Il y a ces meurtres qu’on ne comprend pas, ce curé qu’on a envie de soupçonner immédiatement. Deux narrateurs commentent les évènements, dans des encarts en fond de feuille de papier. Un en rouge, un en bleu. A-t-on d’un côté le curé, de l’autre Simon? Ou bien sont-ce deux autres personnages, ce qui nous induit en erreur?

Entre un scénario fin et malin, et un dessin rond et chaleureux, je ne vois pas de raisons de passer à côté de ce premier album et de son successeur déjà publié. Papeete 1914 est une très bonne découverte qui nous fait découvrir en plus deux artistes de talent.

Papeete-1914-tome-1_-plancheLogo BD Mango orangetopbd_201316.75/20

17 réflexions sur “Papeete 1914 tome 1- Rouge Tahiti (La BD du Mercredi)

  1. Ay74 03/04/2013 20:30

    Je partage ton avis, c’est un super dyptique.

    Pour les collectionneurs :

    Le 1er volume a fait l’objet d’un tirage Canal BD avec dos toilé. L’édition normale contient un bonus sur la 1ère guerre mondiale remplacé par un cahier graphique sur l’édition Cnal BD.

    Le 2ème volume a fait l’objet d’un tirage tirage luxe similaire, dos toilé, bonus différent. C’est l’une des rare BD ou un tirage Canal BD a eu une suite dans un format équivalent (important pour
    ceux -dont je ne fais pas parti – qui veulent un format iniforme).

  2. Yaneck Chareyre 03/04/2013 22:37

    Le dessinateur m’a dit que le personnage avait de bonnes chances de revenirs, mais sur des one-shots, à l’avenir.

  3. Véronique D 07/04/2013 07:16

    Il me tente bien! Je vais voir s’il est à la médiathèque… Je n’ai pas eu le temps de répondre à ta proposition, la semaine passée était celle du contrôle annuel de ma maladie rare, qq petites
    anomalies, j’aurai pas mal d’autres RdV dans le mois qui vient, ça me bouffe le temps (et un peu le moral, même si je sais qu’il peut tjrs y avoir une évolution) à côté du boulot… (chut sur mon
    blog, j’attends les résultats définitifs d’ici un mois pour en parler à mes proches)… Bon dimanche!

  4. Pingback: Papeete 1914, tome 1 : Rouge Tahiti | Les lectures de Caro

  5. Pingback: L’île aux remords, Didier Quella-Guyot, Sébastien Morice, Grand Angle | Les Chroniques de l'invisible

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s