L’homme qui n’aimait pas les armes à feu tome 1- Chili con carnage (Semaine Delcourt)

L-homme-qui-n-aimait-pas-les-armes-a-feu-tome-1

Série: L’homme qui n’aimait pas les armes à feu
Tome: 1
Titre: Chili con Carnage
Scénariste: Wilfrid Lupano
Dessinateur: Paul Salomone
Coloriste: Lorenzo Pieri
Editeur: Delcourt
Date de publication: Avril 2011

Tiens, un album de Wilfrid Lupano… Ce n’aura pas été le seul de cette semaine à thème Delcourt. Mais comme j’avais envie de vous proposer des titres un peu récents, genre, pas me limiter à toutes les vieilles séries achetées par les bibliothèques en général avec le temps, il est difficile de passer outre cet auteur qui commence à creuser mine de rien son trou dans le catalogue Delcourt. Un auteur en plein développement donc. Et coup de chance pour moi, cet album, à Grenoble, ils ne l’avaient pas.

C’est l’histoire d’un jeune con, deux cocus, une salope et un mexicain basané…. Dit comme ça on croirait une histoire drôle à tendance ethnique. Mais on n’est pas loin de ça.
Un train, entre Albuquerque et Los Angeles, en plein 19e siècle. Un jeune nigaud se fait balancer par dessus bord. Il n’avait pas payé son billet alors qu’il suivait prit d’un coup de foudre, une délicieuse femme du monde. Le train ne va guère plus loin, braqué par une monde de desperados mexicains. La jeune femme, Margot de Garine, propose au chef de la bande de l’aider à s’enrichir plus qu’un pillant les fonds de poche des voyageurs. Dans le doute, le mexicain l’emmène, la soirée s’avérant de toute façon intéressante, même en cas de mensonge de sa part. Tout ce petit monde ignore qu’un étrange duo est à leur poursuite: un avocat anglais et son client, un énorme danois aphasique. Qui s’avèrent être respectivement le mari et l’amant de Margot. Ils ont tous trois un objectif en commun, un document dérobé par les bandits qui risque de compromettre les Etats-Unis d’Amérique.

Etrange casting pour un western une série au nom bien paradoxal. Wilfrid Lupano tisse tout au long de son histoire un savant mélange entre la dérision et l’hommage à la série de genre.  Le jeune premier est ici un grand couillon, la jeune femme en détresse une veuve noire et le héros un avocat anglais. Un casting de rêve, non? Et pourtant, entre l’attaque du train, l’hacienda perdue qui devient un champ de bataille, on est en plein des les grands classiques du Western au cinéma. C’est sans doute ce savant mélange qui rend cet album si sympathique. C’est drôle, c’est enlevé, les dialogues sont savoureux…  Difficile de résister. Et puis surtout, il y a moyen de livrer une série courte, mais intéressante. Je vois mal une histoire de longue haleine, même si je ne demande qu’à être détrompé. Par contre, une histoire rocambolesque en trois tomes, ça peut donner quelque chose de très plaisant à suivre.
Au dessin, je découvre Paul Salomone, que je ne connaissais pas. Son trait est au diapason du scénario. A la fois tout en finesse et légèrement parodique. Parfait pour accompagner les scènes ridicules pour les personnages.

Le tome 2 de la série vient de sortir, et je comprends l’engouement qui l’accompagne. Je vais adorer moi aussi voir ce qu’il advient des deux gentlemen et du jeune couillon. Il y a vraiment moyen de beaucoup s’amuser encore avec eux.

L-homme-qui-n-aimait-pas-les-armes-a-feu-tome-1_-planchetopbd_201317/20

14 réflexions sur “L’homme qui n’aimait pas les armes à feu tome 1- Chili con carnage (Semaine Delcourt)

  1. Eric the Tiger 30/03/2013 06:53

    Personnellement, je ne comprends pas l’entrain généré par cet album. Je suis sorti vraiment déçu de sa lecture. Comme quoi, les goûts et les couleurs…

  2. Ay74 30/03/2013 09:19

    J’ai adoré. Honnetement l’intrigue est assez mince, mais la réalisation est très bonne. Les personnages et les situations sont improbables mais tout s’enchaine parfaitement et c’est plaisant à
    lire.

  3. Eric the Tiger 30/03/2013 12:13

    Je trouve qu’il ne se passe pas grand chose, que les personnages ne répondent jamais aux attentes qu’on place en eux lorsqu’ils apparaissent. J’ai le sentiment que l’idée est bonne mais que la
    mise en oeuvre ne l’est pas… Je ne pense pas me laisser tenter par la suite… J’attendrai que tu en écrives une critique…

  4. Yaneck Chareyre 30/03/2013 22:40

    Tu avais quelles attentes, sur ces personnages? Parce que je les trouve décalés, mais justement, moi, j’ai apprécié ce décalage.

  5. PG Luneau 30/03/2013 13:56

    Moi, j’ai adoré! J’ai trouvé ça finement drôle, et je trouve ton allusion à un mélange d’hommage et de parodie fort à propos! Personnellement, chaque personnage m’a bien satisfait : j’ai
    l’impression que chacun a joué son rôle à la perfection, et j’ai très hâte de lire la suite. C’est vraiment une de mes plus belles découvertes de l’année!!

    http://www.lalucarnealuneau.com/critiques/homme-qui-n-aimait-pas-les-armes-a-feu/le-meilleur-chili-de-toute-ma-vie-353.html

  6. Eric the Tiger 30/03/2013 23:30

    Je les trouve décalés sur le papier mais finalement relativement prévisibles et pas très originaux. Un sentiment de déjà vu en mieux pour résumer… Même si je n’ai pas d’exemples concrets à te
    donner… Pas toujours simple d’argumenter de manière rationnelle un sentiment…

  7. Yaneck Chareyre 31/03/2013 00:53

    Oui, bien sûr. Je n’ai vraiment pas ce ressenti de déjà vu. PG, lui, relie ces personnages à des figures, et il n’a pas tort, mais je penche plus pour ma part pour un hommage, comme je le dis
    dans l’article, et c’est vrai que si les ingrédients sont connus, je trouve que le plat final a un goût vraiment particulier.

    Autrement dit, sur moi, ça a bien fonctionné ^^

  8. J’avais aussi adoré ce 1er tome … et le 2e m’a conforté dans mon appréciation, d’autant que le thème devient du coup plus sérieux et le titre prend, du coup, toute sa signification. Bref, une réussite (encore) de l’ami Wilfrid qui se hisse au niveau des tous meilleurs scénaristes du 9e art et dont la prochaine sortie (Ma révérence) semble prometteuse !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s