Okko tome 8- Le cycle du feu tome 2 (Semaine Delcourt)

Okko-tome-8

Série: Okko
Tome: 8
Titre: Le cycle du feu II
Auteur: Hub
Story-board: Emmanuel Michalak
Coloristes: Li, Hub
Editeur: Delcourt
Date de publication: Novembre 2012

 

J’ai une affection particulière pour la série Okko. Parmi toutes celles traitant du Japon médiéval ou s’en inspirant, celle-ci prend racine dans un jeu de rôle que j’affectionne tout particulièrement, Légende des Cinq Anneaux. Ainsi donc, impossible de rater une sortie. Par contre, rien n’empêche de tarder à vous la proposer en chronique. J’ai souvent donné la priorité aux livres empruntés en bibliothèque. Mais maintenant que je dispose d’un peu plus de temps, je peux rattraper mon retard.

Okko, Noburo et le moine sont recherché à travers tout l’Empire depuis que leur intervention à vu la mort d’un des plus nobles fils de la famille Pajan et empêché l’alliance entre eux et les Yommo. La traque s’intensifie même, car le père du défunt futur époux doit vivre avec le fantôme de son fils mutilé en permanence auprès de lui et ne le supporte plus. Okko, lui, veut comprendre pourquoi Tikku a été abusé, ce qui a mené à la mort du marié. Et il a une idée de la destination à prendre.

Fin du quatrième cycle et à priori, Hub doit nous réserver un final pour le cinquième et dernier cycle (puisqu’il respecte les 5 anneaux du jdr et non les éléments japonais).
En tous cas, le cycle du feu aura été sans conteste son meilleur, tant dans l’intrigue que dans le dessin. Sur ce dernier point, je ne peux que remarquer la grande richesse de ses décors. Une case, chez Hub, est remplie. Hors de question d’avoir recours à des expédients et des artifices pour se réduire le travail. Sans faute aussi sur les expressions, sur la mise en scène, l’auteur se surpasse.
L’intrigue est elle aussi de qualité. J’aime cet univers mêlant le fantastique japonisant et un peu de steampunk via les armures Bunraku et un nouvel élément introduit dans cette histoire. Hub parvient à vraiment bien mêler la politique, le fantastique, l’action. Comme pour son dessin, on ne lui trouve pas de ficelles grossières. Tout se tient naturellement. Et puis il y a l’ultime rebondissement, qui annonce un cycle final tonitruant. J’ai déjà hâte.

Il sera passionnant de relire d’un coup toute la série, d’en percevoir toute la trame, de comprendre où le personnage de Tikku nous aura emmené au final.

 Okko-tome-8_-planchetopbd_201317/20

2 réflexions sur “Okko tome 8- Le cycle du feu tome 2 (Semaine Delcourt)

  1. Belzaran 28/03/2013 16:59

    Ce tome m’a un peu perturbé car je le trouve très différent du précédent. Du coup, le côté diptyque est moins forte (le thème du Feu semble disparaître un peu). Il faudrait que je me relise tout
    ça.

  2. Yaneck Chareyre 28/03/2013 18:29

    Je vois ce que tu veux dire. Tu aurais préféré un tome 8 plus… volcanique, pour grossir l’idée?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s