Umbrella Academy tome 1- La suite apocalyptique (Semaine Delcourt)

Umbrella-academy-tome-1

Série: Umbrella Academy
Tome: 1
Titre: La suite apocalyptique
Scénariste: Gerard Way
Dessinateur: Gabriel Ba
Coloriste: Dave Stewart
Editeur VO: Dark horse Comics
Editeur VF: Delcourt
Date de publication VF: Mars 2009

 

 

Le réseau de bibliothèque rennais a vraiment mis l’accent depuis longtemps sur la bande dessinée américaine. C’est un bonheur que d’aller découvrir leurs étagères remplis de titres que je ne connaissais que de nom, pour les avoir ratés à leur sortie ou ne pas avoir pris le temps de les regarder à l’époque. A tel point que je me dis que je vais avoir du mal à absorber tous ces comics avec un seul jour par semaine. Je vais devoir jongler comme je peux. Umbrella Academy était passé un temps dans le top bd des blogueurs, cela m’a donné envie d’aller voir ce que valait ce titre, même si la série n’est plus dans le classement aujourd’hui. Et puis, un peu de comic book dans cette semaine Delcourt, ce n’était que justice au vu du travail de Thierry Mornet sur cette gamme ces dernières années.

43 enfants nés en même temps à travers le monde, de mère qui n’étaient pas supposées êtres enceintes. 43 enfants spéciaux que le professeur Hargreeves, riche scientifique, médaillé d’or olympique et extra-terrestre de son état, a cherché à rassembler. Il n’en a trouvé que sept, qu’il a adopté puis isolé du reste du monde. Pour les faire revenir dix ans plus tard pour sauver le monde. Mais de quoi? A trente ans, les membres de l’Umbrella Academy ne forment plus une équipe. Space Boy surveille l’espace depuis la lune dans son corps robotisé, Rumeur a arrêté, Numéro 5 est porté disparu dans le flux temporel… Mais la mort de leur « père » va les rassembler à nouveau pour empêcher que l’Apocalypse n’advienne.

Du super-héros, certes, mais en bien trash, voilà ce qu’est Umbrella Academy. Que ce soit dans la violence mise en scène ou dans les personnalités des personnages, il n’y a rien de tendre. Un peu de délire, comme avec ce Gustave Eiffel Zombie, ou les robots tueurs en forme de paquets de pop-corn, mais toujours, une pointe acide, une tonalité cynique. L’occasion pour Gerard Way de parler de la famille, et il n’en n’a pas un vision bien sympathique. Famille, ces sept gamins qui n’ont en commun que leur caractère spécial? Ce père adoptif qui ne les a jamais aimé et n’a jamais cherché à le faire? Ou cette mère artificielle robotisée? Leurs relations sont tellement mauvaises que l’un d’entre eux va finir par en tuer un. En fait, plus j’écris, et plus je me dis qu’il manque un peu d’amour, de noblesse, de quelque chose de positif dans cette série. Je n’ai rien contre les séries cyniques, j’aime bien Preacher, j’adore Transmetropolitan, mais là, il me manque quelque chose, et ça m’empêche de m’emballer sur tous les aspects funs de ces épisodes. Je n’ai aucune empathie pour aucun des personnages, ou pour le groupe entier. Et sans empathie, le trash devient un grand vide. Je n’ai n fait rien à dire sur cette série. Même après relecture, je reste simple spectateur sans être captivé à aucun moment. Dommage.
Dommage pour les dessins, aussi, que j’aime bien. Gabriel Ba, sur ces épisodes, a un petit côté Mike Mignola pas déplaisant. On retrouve ces personnages anguleux, ce côté steampunk, ces fonds travaillés par des nuances de couleurs. Cela convient bien à l’esprit de la série; les deux artistes fonctionnent bien ensemble.

Petite déception donc, car il y a plein de choses que j’aurai aimé apprécier. Mais il n’est pas aisé de tout détruire, de ravager les codes sociaux, ou les codes du comics de super-héros. Je le redis, sans émotion, sans ressenti positif, on reste dans une situation de l’enfant un peu immâture qui casse ses jouets. Il n’y a pas grand chose à tirer de cela.

Umbrella-academy-tome-1_-planchetopbd_201314.5/20

Publicités

2 réflexions sur “Umbrella Academy tome 1- La suite apocalyptique (Semaine Delcourt)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s