XIII tome 4- S.P.A.D.S. (Lundi classique)

XIII-tome-4

Série: XIII
Tome: 4
Titre: S.P.A.D.S.
Scénariste: Jean Van Hamme
Dessinateur: William Vance
Coloriste: Petra
Editeur: Dargaud
Date de publication: 1987

Il m’en aura fallu du temps pour le trouver celui-là! Impossible de mettre la main dessus avant mon départ de Grenoble. Il était sorti dans toutes les bibliothèques que je fréquentais. Imaginez ma frustration… Mais heureusement, les nouvelles bibliothèques que je visite l’avaient bel et bien, elles et je n’ai pas pu attendre pour lire la suite de XIII. Et croyez-moi, je ne le regrette pas.

XIII a donc été mis à l’abri par le général Carrington, dans un endroit où personne n’aurait songé à aller le chercher, au sein des unités SPADS créées par le général lui-même et auxquelles Steve Rowland est censé avoir appartenu. Au cour de la jungle, XIII ne pensait pas qu’il pourrait mettre la main sur certaines révélations concernant sa situation. Un autre qui ne s’attendait pas à des révélations, c’est le Colonel Amos. Sur la piste de Ross Tanner, la personne soupçonnée d’être XIII, il échappe de peu à un attentat de la Mangouste. Pour lui, il est évident que Carrington est mêlé étroitement à ce qui se passe. Mais il va découvrir que la réalité est un peu plus complexe que ce qu’il ne croit.

C’est LE tome qu’il ne faut surtout pas rater dans ce début de série, si l’on veut comprendre le reste. On apprend pourquoi Carrington est si impliqué, qui est Kim Rowland et même l’identité réelle de XIII. Van Hamme nous gâte. Par contre, il se garde bien de nous en dire beaucoup sur le complot. Tout juste apprend-t-on l’identité du numéro VI et celle d’un probable membre du complot. Le scénariste en a fait une organisation très cloisonnée et il s’en sert fort bien pour son récit. Alors certes, le défaut de cette qualité, c’est que l’on a affaire à un tome très bavard, avec des gens qui papotent sans arrête. Van Hamme essaye de rythmer son récit avec quelques interludes primesautiers (explosions, parcours dans la jungle, évasions en tous genre) et cela fonctionne plutôt bien. De toute façon, on est suspendu aux lèvres des différents protagonistes. Un large pan du voile se lève dans cet album.
Que dire de William Vance qui ne serait pas redondant? Un artiste à la hauteur, dont le trait convient parfaitement au récit. Difficile de se renouveler dans les louanges et je doute que cela cesse à l’avenir.

Je ressors donc de cette lecture avec un appétit démesuré, une envie d’en savoir encore plus et de lire la suite à toute vitesse. Je vais de ce pas me procurer le tome 5. Qu’est-ce que j’ai bien fait d’accepter un certain petit coup de main, un dimanche après midi, moi…

XIII-tome-4_-planchetopbd_201317.5/20

2 réflexions sur “XIII tome 4- S.P.A.D.S. (Lundi classique)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s