5 Ronins- La voie du samouraï (Jeudi comics)

5-Ronins

Titre: 5 Ronin- La voie du Samouraï
Scénariste: Peter Milligan
Dessinateurs: Tom Cooker, Dalibor Talajic,

Laurence Campbell,Goran Parlov, Leandro Fernandez
Coloristes: Lee Loughridge, Daniel Fredman
Editeur VO: Marvel Comics
Editeur VF: Panini Comics
Date de publication VF: Avril 2012

Elle n’était pas si mal que ça, la première bibliothèque que j’ai visitée en arrivant à rennes, après mon déménagement. J’ai découvert un rayon que je n’avais pas vu la première fois, rempli de bonnes choses. De romans graphiques, certes mais aussi de quelques comics dont celui-ci, que j’avais hésité à prendre à sa sortie, et que j’avais finalement laissé de côté, craignant… Je ne sais plus quoi. Mais bon, là, c’est à emprunter, donc je ne me prive pas de l’occasion. Le concept me plaît tellement.

La bataille de Sekigahara, au Japon, a laissé de nombreux daimyos morts sur le champ de bataille et de nombreux samouraïs sans maître parcourant les chemins. Parmi eux, des hommes et des femmes à la volonté de fer, meurtris, blessés, désireux de restaurer leur honneur ou de se venger. Certains, dotés d’étranges capacités. Le ronin qui ne pouvait pas mourir, le moine guerrier, le messager de la mort, le papillon et le fou errant. Tous tissent une toile sans le savoir qui va les amener à se côtoyer, à œuvrer de concert, ou les uns contre les autres.

L’idée, c’est de prendre cinq personnages Marvel classiques, et de leur faire prendre corps dans le Japon féodal post-Sekigahara. Nous avons donc dans l’ordre Wolverine, Hulk, Punisher, Psylocke et Deadpool. Cinq numéros avec à chaque fois un dessinateur différent, mais formant un tout cohérent et une histoire unique, vue sous plusieurs angles. J’aime beaucoup la façon dont Milligan adapte les personnages, leurs principaux traits de caractère. C’est juste, à la fois dans l’image du personnage et dans sa transposition. J’aime le regard porté sur Hulk, très différent de sa version originelle mais pourtant si semblable. Le scénariste a bien œuvré. L’intrigue de fond est elle plus que correcte, sa fin est un peu particulière mais assez logique dans le cadre du Japon médiéval. D’ailleurs, Deadpool, qui conclue l’histoire, est le personnage le moins bien traité.  En dehors de sa folie, je ne le retrouve pas tellement. Mais cet élément est essentiel, finalement. L’idée que les fous peuvent accomplir les actes les plus inattendus, car eux ne savaient pas que c’était impossible.
Pour la partie graphique, cinq auteurs différents, mais plutôt complémentaires. Assez sombres, très forts dans les ambiances, je les ai tous appréciés pour ma part. Ces transitions ne sont pas vraiment préjudiciables. Des auteurs que je vais apprécier de retrouver dans d’autres circonstances, pour la plupart.

J’aurai du le prendre, cet album. Pour une fois qu’une nouveauté Marvel Librairie m’enchante, me fait plaisir et me procure un petit sentiment d’originalité, je regrette de l’avoir laissé passer. Si vous connaissez même un peu les personnages, cette œuvre sera vraiment accessible et je pense fera une lecture agréable.

5-Ronins_-planchetopbd_201316.75/20

Publicités

Une réflexion sur “5 Ronins- La voie du samouraï (Jeudi comics)

  1. Pingback: 5 Ronin (ou 5 Ronin : La Voie du Samouraï) | Le Bibliocosme

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s