Sillage tome 14- Liquidation totale (Samedi SF)

Sillage-tome-14

Série: Sillage
Tome: 14
Titre: Liquidation totale
Scénariste: Jean-David Morvan
Dessinateur: Philipe Buchet
Editeur: Delcourt
Date de publication: Septembre 2011

 

Il est temps pour Navïs de recevoir les réponses à toutes ses questions concernant les turpitudes de Sillage. Ceci dit, elle n’est pas sortie des ennuis, puisqu’accusée  de prendre en otage le Magister. Ce qui n’est qu’une ruse de la part de ce dernier, qui peut alors lui révéler qu’il la manipule depuis le début contre les véritables conspirateurs, les dirigeants de l’ensemble des convois Sillage de l’univers: le Supradirectoire. Un organe extrêmement puissant, capable de dépêcher le meilleur tueur de l’univers pour effacer les dernières traces, et tuer les derniers agents en vie.

Le titre n’est pas mensonger. Liquidation totale (avant fermeture du magasin? De la série?)… Morvan conclue dans ce quatorzième tome la plupart des intrigues qu’il avait lancé au préalable, ou du moins toutes celles liées à la conspiration qu’avait découvert Navïs. Bien entendu, il garde quelques ouvertures, comme la question des humains, voir un ennemi inconnu que Navïs a rencontré une fois par avant. Donc j’imagine bien qu’il y aura une suite, mais surtout un après ce tome 14. Un nouveau statuquo est proposé, sans doute tout aussi intéressant. Je ne demande qu’à voir. Pour cet album là, on a indéniablement de la bonne qualité. Morvan montre qu’il contrôlait bien son intrigue. Je n’ai qu’un seul bémol, l’introduction rapide dans cet album du grand adversaire. On en parle depuis le début, mais je trouve dommage qu’on ne les identifie que pour les voir **CENSURE**. S’ils avaient été introduits un tome avant, ce n’aurait pas été incohérent. Pas forcément comme antagonistes directes comme dans celui-ci, mais le scénariste aurait pu jouer un peu plus sur le suspens. Mais je chipote, car cette conclusion est vraiment très plaisante, menée à un rythme très nerveux. Du grand spectacle, et des révélations. Parfait.
Que dire de Philippe Buchet? Quatorze tomes, et de l’excellence à chaque fois. Cet album là ne fait pas exception. Toujours pas de failles, une maîtrise toujours aussi impressionnante. Un grand dessinateur en somme.

Quatorze tomes pour un premier cycle, Jean-David Morvan est un scénariste ambitieux. Il a su mener depuis des années des intrigues riches et bien cadrées, je lui souhaite de nous réserver quatorze nouveaux albums de la même qualité. Avec un duo pareil, je ne doute guère, à vrai dire.

Sillage-tome-14_-planchetopbd_201316.75/20

2 réflexions sur “Sillage tome 14- Liquidation totale (Samedi SF)

  1. PG Luneau 30/03/2013 15:28

    Désolé : j’aime trop cette série pour risquer d’y découvrir des spoilers en lisant ta critique!! J’y reviendrai quand j’aurai lu cet album!! À plus!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s