Lloyd Singer tome 3- Voir le diable ( Vendredi Chronique)

Lloyd-Singer-tome-3

Série: Lloyd Singer
Tome: 3
Titre: Voir le diable
Scénariste: Luc Brunschwig
Dessinateur: Olivier Neuray
Coloriste: Isabelle Cochet
Editeur: Bamboo
Collection: Grand Angle
Date de publication: Janvier 2011

Voici donc venu la fin du premier cycle de Lloyd Singer/ Makabi, cette série de Luc Brunschwig que j’ai tardé à lire suite à un mauvais ressenti sur le premier album. Mais j’ai dépassé cela et une fois de plus, je suis tombé sous le charme des écrits de cet auteur. Merde alors, en fait, j’aime ça, Lloyd Singer…

Zena Aboukine est toujours menacée par la mafia qui l’a fait venir et a abusée sexuellement d’elle. Lloyd Singer est donc parti en Russie pour lui redonner un peu de liberté en retrouvant ses parents à priori aux mains de la mafia locale, en mesure de rétorsion. Pendant ce temps, aux USA, c’est le propre frère de Lloyd qui s’est jeté dans la gueule du loup: il pensait pouvoir rentabiliser ce qu’il savait de Zena auprès de ses anciens employeurs, il va découvrir qu’on ne joue pas avec la mafia quand elle veut quelque chose.

J’ai vraiment apprécié l’histoire que j’ai lu, qui propose une conclusion fine et nuancée à l’intrigue lancée au premier tome de Makabi. Quand je parle de nuance, je pense plus particulièrement au sous-directeur du FBI qui, on l’a découvert précédemment, est mêlé à l’histoire en question. Ce personnage de salop menacé par les mafieux, Luc Brunschwig le peint en gris. Ce n’est pas un « méchant », une crapule, mais un homme qui a fait une bêtise, qu’on fait chanter pour cela, et qui n’entend pas perdre la place qui est la sienne. Il n’ira pas trop loin dans cet album, et cela j’apprécie beaucoup. Autre aspect de la finesse du traitement, la sœur de Lloyd, Esther. Alors que l’on est en plein milieu d’une intrigue difficile, d’un polar, Brunschwig propose ces petites tranches de vie familiale et surtout de mal-être. Un petit côté psychiatrique inattendu, puisque la jeune femme est anorexique et dans une relation étrange à son frère. C’est tout de même fort de prendre le temps de développer de tels aspects, alors qu’on a une intrigue qui pourrait se suffire en elle-même. Je suis impressionné…
Olivier Neuray, le dessinateur, je dois dire que je m’habitue. Je le trouve un peu plus à l’aise, proposant des cases plus riches, plus fournies. J’étais plus négatif que cela au tome précédent, mais son travail évolue, c’est une bonne chose.

C’est partit pour un nouveau cycle. Cette fois, je ne lâche plus Lloyd Singer. J’ai envie de découvrir ce que Luc Brunschwig veut faire des intrigues qu’il a laissé en suspend: Esther, le frère de Lloyd, et surtout la naissance de Makabi. On commence à en savoir un peu plus sur ce rôle qu’a voulu tenir Singer, mais encore pas assez pour être contenté. Il est vil, cet auteur, de nous donner ainsi envie de lire la suite.

topbd_201316.5/20

2 réflexions sur “Lloyd Singer tome 3- Voir le diable ( Vendredi Chronique)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s