Sandokan, le tigre de Malaisie (Semaine Casterman)

SandokanTitre: Sandokan
Scénariste: Mino Milani
Dessinateur: Hugo Pratt
Editeur VF: Casterman
Date de publication VF: 2009

 

Lorsque l’on se saisit du catalogue Casterman, on ne peut que noter la pléthore d’artistes brillants qui le composent. Ainsi donc, comment passer, là aussi, outre Hugo Pratt, le génial auteur italien? Mais je n’ai pas voulu céder à la facilité en prenant un album de Corto Maltese. Prenons plutôt cet ouvrage plus récent, Sandokan.

Sandokan, le tigre de Malaisie est un pirate qui énerve profondément le colonisateur anglais. Ses navires légers équipés de canons assaillent les navires croisant dans les eaux bordant les côtes de Malaisie. Mais l’homme est ambitieux, trop sûr de lui, cela pourrait bien le perdre. A trop chatouiller le vieux lion anglais, il pourrait bien se réveiller.

Il n’y a pas à dire, Pratt, c’est bon même quand c’est court. Car en l’occurrence, il s’agit d’une œuvre incomplète, produite dans les années 70, que Pratt n’a jamais pu terminer vu le succès immédiat de son marin maltais. Ce travail inachevé resta quelques années comme un petit caillou dans la chaussure du grand maître. Et puis après sa mort, son éditeur a retrouvé les copies originales des planches. Et les voilà mises en scène.
Sandokan illustre un roman très connu en Italie, qui contient mine de rien les bases de Corto Maltese. Du mois n’est-on pas dépaysé, surtout que le dessin de Pratt était déjà grandiose. aucune couleur, et pourtant on se sent plongé dans les mers d’Asie du sud-est, dans les jungle épaisses. La vie est là, c’est toute la force de cet auteur.
L’histoire est elle plutôt agréable, on comprend qu’elle puisse être considérée comme un classique en Italie. Le personnage de Sandokan est charismatique, plein de potentiel dans ce que l’on peut lire avec cet album. Mi-sauvage mi romantique, une sorte de Capitaine Némo avec des sentiments positifs. Les personnages secondaires sont au diapason et il y a quelques pointes d’humour noir bienvenues. En somme il y avait tout, et l’œuvre originelle mérite sans doute le détour.

En attendant, on peut découvrir cette œuvre de jeunesse d’Hugo Pratt, d’un temps où il n’était pas encore une véritable star de la bande dessinée. Et même si le récit est incomplet, on ne demande qu’à voyager avec lui au bout de la planète.

Sandokan_-planchetopbd_201317/20

4 réflexions sur “Sandokan, le tigre de Malaisie (Semaine Casterman)

  1. PG Luneau 20/01/2013 06:53

    Je n’ai jamais trop accroché à Maltès. Son dessin noir et blanc me dérangeait, dans le bon temps du Pif gadget (le vrai, le premier!!). Toutefois, j’avoue que les dessins que tu nous montres me
    semblent déjà plus intéressants, tout comme le personnage que tu nous décris. Dommage que ce soit inachevé : si ça avait été complet, je me serais peut-être laissé tenter!

  2. PG Luneau 20/01/2013 16:55

    Un peu des deux… En fait, je trouve le second difficilement dissociable du premier, puisque c’est sa série culte, et qu’il n’a pas fait grand chose d’autres (outre les Scorpions du désert, que
    je n’aimais pas plus, quand j’avais sept ou huit ans!!). C’est surtout, je crois, les traits secs et anguleux des dessins, et le noir et blanc que je détestais à l’époque… et je reste avec le
    souvenir de cette impression, ce dédain ou plutôt ce manque d’intérêt. Non mais imagine le traumatisme : à cause de ces nombreuses pages en noir et blanc que je n’aimais pas, mes Pif gadget
    étaient amputés de plein de pages!! On m’empêchait de lire Nestor, M le magicien, Placid et Muzo et cie pour laisser l’espace à ce Cortès moche et sombre!!! C’est dur à avaler, quand on a huit
    ans, et ça laisse des séquelles !! ;^)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s