Lucky Luke- Le cavalier blanc (Lundi classique)

Lucly-Luke--Le-cavalier-blanc

Série: Lucky Luke
Titre: Le cavalier blanc
Scénariste: René Goscinny
Dessinateur: Morris
Editeur: Dargaud/ Lucky Comics
Date de publication: 1975

 

Au détour de ses pérégrinations, Lucky Luke tombe sur une troupe de théâtre ambulant. Une femme, trois hommes, passant de ville en ville pour apporter divertissement aux gens du cru. Ceux là proposent une pièce nomme « Le cavalier blanc ». Une histoire comme les hommes de l’Ouest les aiment, avec une femme en danger, un être vil et malfaisant, mis en déroute par le héros. Luke assiste à la représentation avec un de ses amis. Mais pendant la pièce, la banque est dévalisée. Luke se met en quête des voleurs, soupçonnant fortement les saltimbanques.

L’ambiance de cet album est sympathique, l’idée originale, mais je dois dire que pour une fois Goscinny ne me convainc pas pleinement. Les péripéties sont en fait assez redondantes et Luke passe pour un idiot à ne pas comprendre plus vite les manigances évidentes de la troupe. Le phénomène de répétition gâche un eu les moments humoristiques. On se lasse vite et la relecture devient assez dispensable. En fait, la scène finale st probablement le moment le plus drôle du bouquin. Dommage que ça vienne si tard.
Du coté de Morris, là, pas de soucis, c’est l’auteur tel qu’on l’aime. Luke a encore sa clope au bec, et possède les traits qui font sa célébrité. Le créateur est pleinement épanouit dans ce qu’il fait, même si le scénario ne lui permet pas de donner la pleine mesure de ses moyens.

Il est rare que je dénigre Goscinny, mais là, vraiment, on sent une idée fainéante. Etait-ce par soucis de donner un certain rythme, le scénariste ne parvient qu’à créer de la redondance et un brin d’ennui. Mais au vu de sa carrière, on peu lui pardonner sans mal un peu de faiblesse.

topbd_201312/20

3 réflexions sur “Lucky Luke- Le cavalier blanc (Lundi classique)

  1. Eric the Tiger Il y a 1 an

    Je trouve que la première partie de l’album est prenante. Par contre, j’ai le souvenir d’un dénouement qui s’étire et qui manque d’intensité. Il faudrait que je le lise à nouveau pour vérifier.
    Au plaisiir de te relire…

  2. PG Luneau Il y a 1 an

    Je n’ai pas souvenir que cette redondance m’ait dérangé… mais il y a longtemps que je l’ai lue!!…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s