Reality Show tome 4- Reconquista Channel (Semaine JD Morvan)

Reality-Show-tome-4

Série: Reality Show

Tome: 4

Titre: Reconquista Channel

Scénariste: Jean David Morvan

Dessinateur: Francis Porcel

Coloriste: Hubert

Editeur: Dargaud

Date de publication: 2007

 

Si je possède les trois premiers tomes de cette série, je dois avouer que je m’étais arrêté là, que je n’avais pas pris la peine de suivre les sorties en librairie d’une éventuelle suite. Un passage en bibliothèque  à Rennes m’aura permis de résoudre ce manque.

O’shii Feral, actrice et flic du programme de télévision Mediacop, a décidé de prendre des vacances loin de cet univers là, suite aux incidents survenus avec les robots. Elle laisse son partenaire et petit ami Mike Baron derrière elle pour rejoindre Grenade. Une ville dont elle n’a rien dit à personne, mais qui est secouée par des troubles politiques forts. Un maire musulman y a été élu, et cela ne plaît pas à tout le monde. Sa fille a même été enlevée par un groupe de terroriste nommé Reconquista. Pendant ce temps, Gullick, son patron, profite du fait de contrôler le ver martien et ses petits pour essayer de vendre un nouveau genre de programme basé, sans qu’elle ne le sache, sur les émotions ressenties et vécues par O’shii.

J’aime bien la direction que prend Jean David Morvan pour cette série. Je craignais que l’intrigue prenante des trois premiers tomes ne casse une éventuelle suite à donner mais ce n’est pas le cas. Intelligemment, il joue à la fois sur les conséquences de l’implantation de son héroïne par le Triangle Rouge, et à la fois sur le développement de son univers qu’il n’avait montré jusque là que via Barcelone. Profitant des origines de son dessinateur, Morvan nous montre une autre facette de son Espagne futuriste, et c’est fort bien vu de sa part. Les questionnements politiques qu’il propose sont intéressants, et donneront des développements qui devraient être du même acabit.

La seule faiblesse, je trouve, c’est celle que je ressens chez Francis Porcel. Son dessin est nettement moins bon que sur les trois autres tomes. Il semble moins inspiré, moins fournir ses cases en détails. J’ai le sentiment d’un dessin plus vide.

Reality-show parvient donc à passer outre un premier cycle efficace et à proposer une suite au réel potentiel, qui pourrait installer la série dans la durée. J’espère simplement que la baisse de forme que je ressens chez le dessinateur ne sera que passagère.

 

Reality-Show-tome-4_-planchetopbd_201315/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s