Zorn et Dirna tome 1 (Semaine JD Morvan)

Zorn-et-Dirna-tome-1

Série: Zorn et Dirna
Tome: 1
Scénariste: Jean-David Morvan
Dessinateur: Bruno Bessadi, Vincent Trannoy
Coloristes: Color Twins
Editeur: Soleil
Date de publication: Mai 2001

Zorn et Dirna est une série que je connais depuis longtemps, mais que je n’avais jamais encore abordé. Je n’avais jamais été trop convaincu par les couvertures, n’avait jamais lu quoi que ce soit d’engageant à son égard. Mais pour cette semaine à thème consacrée à Jean-David Morvan, je me suis penché sans exclusive sur sa production, et suis donc tombé sur cette série-là. Et finalement, fort bien m’en a pris.

Imaginez un monde, dans lequel la mort aurait été terrassée par un souverain qui la craignait trop. Impossible de mourir, désormais, à tel point que cette notion passe pour une légende. Ceux dont le corps finit par pourrir car trop âgés, sont conduits aux laminoirs. Car si les corps peuvent êtres détruits, les âmes non, et qui détruit doit en assumer le prix en portant l’âme de sa victime en lui. Mais pourtant, deux enfants semblent posséder le pouvoir de provoquer la mort lorsqu’ils touchent ensemble un même être vivant. Un pouvoir immense, surtout entre les mains de deux enfants pas si obéissants.

C’est un concept osé qu’ose proposer Morvan à l’éditeur Soleil, qui n’est pas réputé pour la plus grande des audaces. Faire de deux tueurs des héros, surtout deux enfants, voilà qui est inhabituel. Morvan mêle donc l’héroïc Fantasy chère à Soleil, à une petite pointe de zombie pas désagréable. Les rapports entre bien portants et pourrissants sont d’ailleurs l’objet de scènes très drôles, car après tout, il n’y a pas l’obligation d’en faire des monstres assoiffés de chaire humaine. Morvan ne s’attarde pas en de longues présentations de son nouveau monde, ce dont on peut lui en savoir grée. Il pose tout juste les bases du laminoir, afin qu’on se fasse une idée de ce lieu qui est évoqué à de nombreuses reprises dans l’album. Alors certes, on peut penser qu’une composition d’équipe classique va intervenir. Mais pourtant, je sens qu’un des personnages va être vraiment plaisant à suivre. Un des bourreaux du laminoir, porteur de très nombreuses âmes. Dont une à priori fort intéressante au vu de la dernière case de l’album. Ce personnage guerrier aux multiples personnalités devrait proposer des possibilités vraiment intéressantes. Bon casting, concept osé, Jean-David Morvan lance une grande série.
Pour la partie graphique, je dois dire que ce sont les couleurs des Color Twins qui me tentent le moins. Elles sont un peu ternes, manquent de nuances. Ils travaillent plus sur des aplats sources d’ambiances que sur un traitement fin. Je trouve cela dommage. Après, je n’ai pas de reproches particuliers à formuler à Bessadi et Trannoy. Ils ont un petit quelque chose de Philippe Buchet, je ne doute pas qu’ils sauront me convaincre sur la longueur de leur talent. Seul bémol, leur couverture qui ne représente rien de proposé dans l’album. Un détail qui exaspèrerait ce cher PG Luneau.

Voilà une excellente découverte, que je vais m’empresser de poursuivre. Quel dommage que je n’ai pas osé lire cette série auparavant… Mais je dois avouer que c’est plaisant de découvrir de bonnes choses régulièrement. La surprise, c’est agréable.

Zorn-et-Dirna-tome-1_-planche

topbd_201316/20

9 réflexions sur “Zorn et Dirna tome 1 (Semaine JD Morvan)

  1. lasardine Il y a 1 an

    je ne suis pas attirée, au premier abord, mais le thème m’intrigue et me plaît beaucoup!

    à l’occasion je ferai comme toi et je jetterai un oeil (voire deux!)!

  2. Yaneck Chareyre Il y a 1 an

    C’est étonnant comme album. Je ne m’attendais pas à cela. Je crois qu’il mérite qu’on s’intéresse à lui.

  3. 🙂 Il y a 1 an

    Il me semble qu’a priori j’aurais partagé les mêmes réticences de cette série que je ne connaissais pas. Du coup, je vais regarder de plus près les albums lors de ma prochaine visite dans ma
    boutique préférée ;))

  4. Yaneck Chareyre Il y a 1 an

    Ah, merci de la précision. C’est vrai que vous l’avez chroniqué sur votre blog, vous. Je vais aller lire ce que vous avez écrit à ce sujet.

  5. Midola Il y a 1 an

    Effectivement, la couverture n’est pas très engageante… Si jamais je la croise, je me laisserai peut-être tenter du coup.

  6. PG Luneau Il y a 1 an

    J’ai lu ce tome, à sa sortie, et je me rappelle que j’avais bien apprécié. Depuis, j’ai acheté les tomes suivants, et je les lirai tout d’une traite, prochainement. C’est vrai que le concept est
    étonnant! Dommage que Belzaran nous annonce une continuation moins à la hauteur! La conclusion vient de paraître, il y a quelques mois!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s