The arms peddler tome 1 (Dimanche manga)

The-Arms-Peddler-tome-1

Série: The arms Peddler
Tome: 1
Scénariste: Kyoichi Nanatsuki
Dessinateur: Night Owl
Editeur VO: Square Enix Co, Ltd.
Editeur VF: Ki-Oon Editions
Date de publication VF: Février 2012

 

Voilà un manga qui a eu l’honneur de plusieurs blogs chroniqueurs de bd depuis quelques mois. Alors quand j’ai pu me procurer cet album en bibliothèque, je me suis dit que des retours corrects allaient me prémunir contre le temps perdu, et que donc j’avais raison de l’emprunter.

Dans un monde détruit, ravagé, en proie aux bandes de pillards, il est un groupe de colporteurs devenu indispensable, les marchands d’armes. Ils vont et viennent, répondant sans faillir lorsqu’un étendard noir est brandit sur leur passage, fournissant toujours la bonne arme, celle dont on a besoin. Garami est de ceux-ci. Sona Yuki ne sait pas s’il doit être heureux de l’avoir rencontré. Cet enfant a vu sa famille massacrée par la bande de l’hydre qui l’a laissé en vie, marqué de son signe au fer rouge, pour qu’il propage ses « exploits ». Garami l’a sauvé de la mort lente, de la soif, mais sa vie lui appartient maintenant, et il va devoir travailler pour elle afin de la rembourser.

Voilà un manga d’aventure assez honnête, mais qui ne réussit pas à m’emballer outre mesure. L’univers proposé est intéressant, riche en potentiel, c’est indéniable. Ce monde a de la personnalité, et les marchands d’armes sont un peu moyen de le découvrir. Les aventures proposées dans ce recueil sont variées et mettent en avant tant le passé que le présent de cet univers. Vraiment, ce colporteur est un bon guide. Mais je n’aime pas spécialement le personnage principal. Cette guerrière hors norme, qui ne parle pas, et dotée d’une paire de seins digne de Lolo Ferrari qu’on ne perçoit jamais sous son costume, mais que le dessinateur nous montre bien en la présentant nue sous sa douche. On sent le personnage fait pour un public adolescent et je ne suis plus dans le cœur de cible depuis longtemps. Ce n’est pas l’insipide Sona Yuki qui me fera plus adhérer à la série.
Night Owl propose un dessin des plus honnête, là encore. Assez classique, il est abordable pour le grand public, mais suffisamment dynamique pour bien accompagner le scénario. Là encore, je sens le produit pour adolescent. Pas beaucoup de décors, de la baston, du mouvement…

Travail honnête, je vous le disais, mais qui ne s’adresse pas à moi. Sans doute des adolescents prendront-ils plaisir à suivre ce manga un peu sf, un peu fantastique, un peu heroïc-fantasy. Moi, je passe mon chemin, j’ai autre chose à lire.

 

The-Arms-Peddler-tome-1_-planchetopbd_201314/20

3 réflexions sur “The arms peddler tome 1 (Dimanche manga)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s