Siegfried tome 3- Le crépuscule des dieux (Mardi chronique)

Siegfried-tome-3

Série: Siegfried
Tome: 3
Titre: Le crépuscule des dieux
Auteur: Alex Alice
Editeur: Dargaud
Date de publication: Novembre 2011

 

Final de la courte saga épique mise en scène par Alex Alice. Trois tomes, je dois dire que j’approuve le procédé. De la contrainte née souvent la qualité et c’est le cas pour ce travail là. Je ne connais pas la légende originelle, mais à mes yeux, son adaptation bd est un vrai plaisir de lecture.

Siegfried approche du pays des Nibelung avec Mime à ses côtés, chevauchant le destrier de la Walkyrie. Odin sent le moment fatidique approcher, celui où tout peut basculer. Il sait qu’il n’a pas le choix, qu’il doit laisser cet humain faire ce que lui ne peut, mais pourtant, Odin a peur. Alors il replonge dans ses souvenirs, lors de sa première rencontre avec sa bien-aimée, la Terre.

Un dernier album à la hauteur de son titre. Alex Alice donne tout ce qu’il a et livre une prestation impressionnante. Epique est le bon mot. Graphiquement, d’abord, ses progrès sont criants. Je repense au dernier tome du Troisième Testament, qui se terminait aussi de manière dantesque; Alice est aujourd’hui bien meilleur dans sa mise en scène, dans la qualité de son trait. Et même au plus fort des combats, il n’oublie jamais d’illustrer l’humanité qui parcourt son héros. Même via le dessin, Alice ne perd jamais son propos. Il parvient même à apporter cette touche d’humanité dans le regard d’Odin. Le crépuscule des dieux, cela reste l’avènement de l’Humain. Même son coup de fait ressortir les idées fortes de son scénario.
Scénario touchant, même s’il laisse beaucoup de place aux affrontements. Alice n’oublie jamais les sentiments les plus primaires, même au sein de moments complexes. Toute sa mécanique se met en place pour un final somptueux.

Lisez donc cette série. Pas seulement ce tome là, pas toute la série, c’est court, vous n’aurez aucun mal. C’est un tout cohérent, une histoire en trois actes, au final fantastique et impressionnant. De l’excellente bd à grand spectacle. Il serait dommage de s’en priver.

 Siegfried-tome-3_-planche

topbd_201317.5/20

3 réflexions sur “Siegfried tome 3- Le crépuscule des dieux (Mardi chronique)

  1. PG Luneau 17/12/2012 04:33

    Je la lirai sûrement, ne serait-ce que pour la comparer (non pas graphiquement, car les styles des deux artistes sont très différents) avec celle que je terminerai bientôt sur le même sujet : le
    Crépuscule des dieux, de Djief et Jarry!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s