Les dossiers de Hellblazer tome 1- Mauvais sang (Jeudi comics)

Les-dossiers-de-Hellblazer-tome-1

Série: Les dossiers de Hellblazer
Tome: 1
Titre: Mauvais sang
Scénariste: Si Spencer
Dessinateur: Sean Murphy
Coloriste: Dave Stewart
Editeur VO: DC Comics
Label VO: Vertigo
Editeur VF: Urban Comics
Date de publication VF: Février 2012

Urban Comics a fort bonne presse dans les bibliothèques de Grenoble en ce moment. On trouve de très nombreux titres, des choses variées, à l’image de ce que peut proposer cet éditeur. Et moi, je n’hésite pas à tenter les découvertes. Je n’avais lu qu’un seul tome de Constantine/ Hellblazer, mais j’étais prêt à aller plus loin. Cette mini-série me convenait donc pleinement.

John Constantine est détective, à Londres. Mais il est surtout sorcier, et ça l’amène à faire tout un tas de rencontres des plus désagréables. Et il a un lourd passif avec eux. Ses ennemis sont Légions, du plus petit démon jusqu’à la pire saloperie de chef. Et malheureusement pour lui, Constantine s’est retrouvé doté par le passé d’un sang de démon. Une mauvaise transfusion sanguine, qui va avoir des conséquences fâcheuses le jour où John est victime d’un accident de la circulation, et se retrouve à l’hôpital inconscient. Car parfois, les humains sont pires que les démons, surtout s’ils sont mus par une folle ambition scientifique.

Voilà une mini-série qui se lit bien, même sans connaître le personnage de Constantine. Avantage, Urban Comics nous propose deux pages de rédactionnel afin de nous familiariser avec lui. Un excellent boulot, comme très souvent avec cet éditeur. J’ai particulièrement apprécié cette histoire, car elle met en avant la science au lieu de la « religion », les croyances, comme à l’accoutumée. Il y a un côté très terre à terre qui m’a beaucoup plu. L’ennemi ne vient pas des strates inférieures de l’enfer, ce sont justes des humains complètement fous. Pourtant, Constantine est sacrément mit en danger. Une vraie réussite, je vous le disais.
Côté dessin, Sean Murphy est un peu atypique, mais il faut reconnaître que son style particulier convient très bien à l’histoire et au personnage. Son trait est sale, fin, tranchant, autant de qualificatifs qui collent à Contantine parfaitement.

Bonne lecture donc, pour qui aime les histoires sombres et sanglantes. Une fois de plus, je me rends compte que j’apprécie la série Hellblazer, que pourtant je ne suis pas outre mesure. Il faudrait que je me penche dessus avec un peu plus de régularité.

Les-dossiers-de-Hellblazer-tome-1_-planchetopbd_201316.5/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s