Tintin tome 10- L’étoile mystérieuse (Lundi classique)

Tintin-tome-10

Série: Les aventures de Tintin
Tome: 10
Titre: L’étoile mystérieuse
Auteur: Hergé
Editeur: Casterman
Date de publication: Décembre 1942

Une des rares séries mythiques que je possède en totalité dans ma bibliothèque, Tintin. Continuons donc notre balade parmi ces titres devenus références.

Une étrange étoile apparaît dans le ciel. Une étoile qui grossit. Intrigué, Tintin contacte l’observatoire afin d’en savoir plus. Comme il n’arrive pas à les joindre, il se rend sur place et apprend là une terrible nouvelle. Une boule de feu gigantesque s’approche à toute vitesse de la Terre et viendra la frapper au petit matin, la détruisant purement et simplement. Mais heureusement, les scientifiques se sont trompés. L’astre fou n’aura fait que frôler la planète, perdant au passage un peu de matière, tombé dans l’océan. Une roche aux propriétés inconnues. Tintin décide de participer à l’expédition qui part à la recherche de cet objet stellaire.

On commence à arriver aux albums que moi je préfère. Il y a indéniablement dans cet album-ci une atmosphère unique, pesante comme une fin du monde, prenante comme une course au trésor. Hergé vise juste de bout en bout et réussit à nous transmettre l’intégralité de ces intentions. Le suspens est prenant, de petites touches d’humour venant alléger régulièrement le poids des enjeux décrits. Narrativement, c’est une pure réussite. Bon, on ne peut tout de même pas écarter le fond de cet album, qui a toutefois été expurgé depuis. Étonnamment, l’équipe de Tintin est composé de membres venant de pays proches de l’Allemagne Nazie. Étonnamment, l’équipage adverse est financé par un capitaliste juif et emploie des agents anglo-saxons. Malheureusement, Hergé a mis des touches de géopolitique dans cet album aussi, et ce n’est pas à son avantage. La tête du juif est caricaturale, par exemple, reprenant les poncifs de l’époque, nez crochu et grosses lèvres. L’album a depuis été censuré et modifié, afin que cela soit moins flagrant, mais je trouve cela dommage. Oui, Hergé n’était pas du bon côté pendant la guerre, mais cela fait partie de l’homme et ne doit pas être occulté. Il était Belge à une époque où la Belgique était un État fantoche derrière l’Allemagne. ce n’est rien d’autre que l’Histoire et il ne faut jamais rien en occulter au risque d’oublier, de ne plus comprendre.

Malgré ces regrettables clichés issus de son époque, Hergé parvient avec cet album au début de son apogée. Le style est si efficace, l’ensemble si cohérent, que soixante-dix ans après, l’histoire fonctionne toujours. Ils ne sont pas nombreux, les artistes à pouvoir se vanter de cela, surtout dans la bande dessinée.

Tintin-tome-10_-planchetopbd_201316/20

11 réflexions sur “Tintin tome 10- L’étoile mystérieuse (Lundi classique)

  1. jeneen 19/11/2012 11:16

    enfin une BD que je connais ! mais tu vois, j’ignorais qu’elle avait été revue et expurgée ! je n’avais pas remarqué ces clichés mais j’étais très (trop?) jeune à sa lecture. je vais l’emprunter
    à la BM, tiens, ça m’intrigue !

    un des tintin que je préfère…

  2. Eric the Tiger 19/11/2012 22:53

    Cet album a toujours été un de mes préférés parmi les « Tintin ». Ta critique me donne envie de m’y plonger lors de mon prochain passage chez mes parents…

  3. PG Luneau 05/12/2012 05:45

    En ce qui me concerne, c’est un des albums que j’aime le moins!! Mais apparemment, je suis minoritaire!! 😦 Étant jeune, je trouvais bien trop démoralisant (pour ne pas dire obsédant ou
    paniquant) toute l’intro avec la fin du monde! Évidemment, c’est une preuve de l’efficacité dont tu parlais… mais ça m’a toujours laissé un arrière-goût amer… Et tous ces champignons qui
    explosent, c’était trop psychadéliquement angoissant pour ma psyché d’enfant!! Non, vraiment, je déteste cet album, qui n’a jamais su me transporter, comme certains autres titres de la série
    (comme les dyptiques sur la lune ou chez les Incas… mais il faut préciser que j’ai toujours eu un petit parti pris défavorable pour le reporter à la houppe…)

  4. Yaneck Chareyre 05/12/2012 08:34

    Je comprends bien. Je ne l’ai pas lu enfant, il faut dire, je n’ai donc pas pu avoir ces ressentis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s