Lucky Luke tome 6- Hors-la-loi (Semaine USA)

Lucky-Luke-tome-6

Série: Lucky Luke
Tome: 6
Titre: Hors-la-loi
Auteur: Morris
Editeur: Dupuis/ Lucky Comics
Date de publication: 1949

 

Pour cette semaine spéciale USA que je vous concocte, je ne voulais pas passer autour du cow-boy le plus célèbre d’Europe, à savoir Lucky Luke. Je vous ai choisi un album en particulier, celui mettant en scènes les célèbres Desperados, les Dalton. Non point Joe, Jack, William et Averell, mais leurs cousins (réels eux), Bob, Gratt, Bill et Emett.

Les frères Dalton ont une réputation qui n’est plus à faire, notamment en Oklahoma. Ils attaquent diligences et trains, pillant d’énormes butins. Excédée, la compagnie de trains décide de mettre un détective sur leurs traces: Lucky Luke. Une longue traque va ainsi débuter.

Morris met en scène dans cet album les véritables frères Dalton. Car ces personnages ont bien existé, même si l’auteur a modifié pas mal de choses. Evidemment, point de ressemblance parfaite, de taille échelonnée. Ils n’ont d’ailleurs jamais œuvré tous les quatre de concert, Bill étant lui passé dans le crime après la mort de ses frères. Mais Morris utilise un bon fond de vérité, procédé que reprendra ensuite Goscinny pour mettre en lumière d’autres personnages historiques des USA. L’auteur s’est bien documenté et il est intéressant de noter les clins d’œil à leur véritable histoire. Afin de passer inaperçu, les bandits se font refaire le visage, mais découvrent qu’ils ont désormais

ceux des Frères Younger, une autre bande de frères historique. Ou à la fin, Luke leur tend un piège tandis qu’ils attendent dans une banque l’ouverture d’un coffre réglé par une horloge, élément véridique de leur histoire et qui leur coûta la vie. Il est donc clair que Morris a su composer efficacement ses personnages à partir de faits réels. Seul regret de sa part, paraît-il, les avoir fait mourir à la fin de cet album (ou du moins en avoir parlé). C’est parce que ces personnages rencontrèrent un franc succès qu’il inventa par la suite les cousins Dalton, les imbéciles Joe, Jack, William et Averell, personnages récurrents de l’univers (jusqu’au dernier album sorti depuis peu qui les met à nouveau en scène). Par contre, là aussi, Luke est presque un personnage secondaire. J’ai pu parler de cet état de fait sur d’autres albums, mais il se fait complètement voler la vedette par les méchants. Morris le laisse en retrait, plus comme un témoin que comme un acteur.
Côté dessin, Morris est encore en pleine progression. Il a mit fin à son trait purement humoristique, mais garde encore un peu de caricature grossière. Son trait n’a pas encore la rondeur qu’on a pu lui connaître ensuite.

Voilà on commence à arriver aux bons albums des débuts de Lucky Luke. Morris utilise intelligemment la grande Histoire pour développer les siennes.  C’est pour ma part ce que je vais aimer dans toute la série.

Lucky-Luke-tome-6_-planchetopbd_201316/20

Une réflexion sur “Lucky Luke tome 6- Hors-la-loi (Semaine USA)

  1. PG Luneau 04/12/2012

    Intéressant! Je me demandais, justement, dans quel album on voyait ces «vrais» frères Dalton, devenus «inutilisables» : je suis maintenant fixé! Merci!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s