Le fléau des dieux tome 6- Exit (Samedi SF)

Le-Fleau-des-Dieux-tome-6

Série: Le fléau des dieux
Tome: 6
Titre: Exit
Scénariste: Valérie Mangin
Dessinateur: Aleksa Gajic
Editeur: Soleil
Date de publication: Juin 2006

 

 

Une nouvelle série se termine en ces lieux, tandis que je vous chronique le dernier tome de la série Le fléau des dieux. Six ans de retard, oui, bon d’accord, je prends mon temps. Mais étonnamment, j’ai tendance à oublier les albums de ma bibliothèque et à ne chroniquer que ceux que j’emprunte. Heureusement, de temps à autre je regarde de près mes propres possessions, et je mets en chronique.

Attila et Flavia ne sont pas humains, ils le savent désormais. Ils sont Mars et Vénus, des dieux. Ou du moins, des humains à la technologie si élaborée qu’ils ne peuvent apparaître que comme des dieux. Mais ils ne sont pas au bout de leurs surprises, car il est temps pour Saturne de se dévoiler. Le grand maître des dieux a depuis le début des plans les concernant, et il entend bien qu’ils se réalisent. Mais lorsque Vénus et Mars réalisent que le dit Saturne n’est autre qu’Ebarse, l’homme en qui ils avaient tous deux eut confiance, le vent de la révolte gronde.

Bonne fin, grandiose à souhait, pour cette série que j’apprécie tout particulièrement. Bataille de dieux, rejouant la cosmogonie romaine, j’adore. Surtout au vu de la conclusion proposée. Je ne vous en dévoile rien, pour le plaisir de la découverte, mais je la trouve extrêmement osée. Et l’ouverture qu’elle donne pour une nouvelle série est extrêmement tentante. C’est une histoire efficace, qui fonctionne sur un très bon rythme, et qui conclue bien la série. Saturne est peut-être un peu trop facile à berner, mais bon, à miser sur l’arrogance, pourquoi pas. En tous cas, il y a encore un très beau potentiel pour Valérie Mangin, si elle veut développer encore le passé de sa série principale. Le passé… antique, et médiéval, dirais-je…
Bon, et puis-je vous dire encore tout le bien que je pense d’Aleksa Gajic? Je regrette qu’il ne soit pas resté dans le monde de la bd, car son style est vraiment très plaisant à lire, surtout sur une série et un album comme celui-là, épique à tous les points de vue. L’artiste assure, magnifie les scènes. Il manque au monde de la bd, pour moi.

Bye bye, donc, le fléau des dieux. Je n’ai pas encore pu me procurer les autres séries dérivées, en dehors du dernier troyen que vous lisez aussi de temps à autre ici. Mais en tous cas je garde un souvenir des plus plaisant de toute cette saga.

Le-Fleau-des-Dieux-tome-6_-plancheLogo top bd17/20

4 réflexions sur “Le fléau des dieux tome 6- Exit (Samedi SF)

  1. PG Luneau Il y a 1 an

    Eh oui!! Tu m’as encore eu : ma dernière virée à la bouquinerie m’a coûté cher, à cause de toi : j’ai pu mettre la main sur les six tomes de cette série!!! Reste à savoir à quel moment je
    trouverai le temps de les lire!! ;^)

  2. Tout comme toi, je trouve que la série offre une qualité globale intéressante. Concernant les dessins, je suis plus fan des décors que des personnages. Au plaisir de te relire…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s