Blueberry tome 8- L’homme au poing d’acier (Lundi classique)

Blueberry-tome-8

Série: Blueberry
Tome: 8
Titre: L’homme au poing d’acier
Scénariste: Jean-Michel Charlier
Dessinateur: Jean Giraud
Editeur: Dargaud
Date de publication: 1970

Second tome de quatre, de cette histoire traitant de la construction du chemin de fer. Charlier prend le temps de poser ses intrigues et ne s’encombre pas d’un format particulier dans sa construction.

Le camp de construction du chemin de fer dirigé par le Général Dodge est entièrement encerclé par les indiens, après que le vil Jethro Steelfinger et ses hommes les aient attaqué afin de stopper la construction. Alors que les sabotages se multiplient dans le camps, Dodge charge Blueberry d’une mission secrète, rejoindre la ville la plus proche et constituer un convoi d’armes, de vivres, d’argent et de volontaires pour briser le blocus et restaurer la confiance des ouvriers. Mais les indiens veillent, et McClure, Red Neck et Mike ont bien du souci à se faire pour passer à travers leurs rangs.

Voilà un second volet encore haut en couleur. Trahisons, courses-poursuite, situations désespérées, la mission de Blueberry ne sera pas simple à remplir, surtout avec un adversaire aussi tenace que Steelfinger. Charlier ne gâte pas son héros et lui sème un parcours riche en embuche, qui ne s’arrêtera pas là puisque deux tomes sont à suivre. Le scénario de celui-ci est bien construit, bien rythmé, et ne souffre d’aucune incohérence. De l’excellent western, en somme.
Et Giraud assure parfaitement sa partie de la partition. Son trait se stabilise, s’harmonise, et le lire reste toujours un vrai plaisir.

L’intrigue globale que nous proposent les deux auteurs mérite que l’on s’y attarde. Cet album est d’une grande richesse, et est un pur moment de divertissement. A suivre, donc.

Blueberry-tome-8_-planchetopbd_201316/20

4 réflexions sur “Blueberry tome 8- L’homme au poing d’acier (Lundi classique)

  1. Ay74 29/10/2012 18:54

    J’ai toujours le même problème avec Blueberry : les scénarios sont bien travaillés avec des « méchants » intélligents, le dessin est bien mais j’ai du mal avec la colorisation. Ca fait vraiment
    « vieille BD ». A quand une sortie en noir et blanc ou encore mieux : recolorisée, à l’image de la Grande Collection d’Astérix ?

    Ce titre n’échappe pas à cette règle, une fois plongé dedans, on veut la suite.

  2. PG Luneau 04/11/2012 05:28

    Vous commencez presque à me convaincre de me mettre à cette (autre!!) série-culte qui ne m’a jamais attiré!! Mais je suis d’accord avec Ay 74 : la colorisation a archi-mal vieilli!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s