Switch Girl tome 1 (Dimanche manga)(La Chronique de Snoopy)

Switch-Girl-tome-1

Switch Girl tome 1
Série : Switch Girl
Nombre de tomes : 17 (Série en cours au Japon)
Scénariste : Aida Natsumi
Dessinateur : Aida Natsumi
Editeur VF : Delcourt
Editeur VO : Shueisha
Date de publication : 15 Avril 2009

Nika est une jeune lycéenne très populaire. Toutes ses copines l’admirent. Elle est clairement une personne très charismatique. Mais cette allure parfaite n’est qu’un leurre. Car la véritable nature de Nika est aux antipodes. Elle aime être « débraillée », jouer aux jeux vidéos… Bref faire plein de trucs qu’une jeune fille modèle ne ferait. La plus grande crainte de Nika : que quelqu’un découvre son mode « OFF ». Malheureusement pour elle, Arata, un nouvel élève assez mystérieux, a découvert son secret ! Cependant, ce n’est pas la fin du monde pour la jeune fille. Car Arata a aussi des choses à cacher. Il est lui aussi adepte d’une certaine manière du mode OFF. Les deux jeunes gens concluent un pacte pour protéger leur secret. Combien de temps réussiront-ils ?

Je vous l’ai déjà dit mais plus je découvre le monde du shojo manga, plus j’en suis fan. J’ai lu ce premier tome car le pitch me semblait intéressant et plutôt original par rapport à d’habitude. En effet, je n’avais jamais lu d’histoire où l’héroïne cherche à cacher son côté relâche teinté d’un geekisme prononcé en jouant les filles modèles. La dualité est très intéressante. L’auteure joue à fond cette carte. Et pour le moment, c’est très bien géré. Cette dualité permet d’amener beaucoup de gags qui m’ont bien fait rire. Natsumi Aida a également eu la bonne idée de coller au personnage principal un jeune homme qui est finalement l’opposé de l’héroïne. Lui aussi à un mode « On/Off ». Mais dans son cas, son mode « On » (publique) consiste à s’enlaidir en portant d’affreuses lunettes. Pourquoi fait-il cela ? Tout simplement parce qu’il serait harceler en permanence s’il se montrait sous son vrai jour. C’est un très beau garçon. L’auteure a donc bien joué son coup en faisant rencontrer ses deux personnages opposés dans leur comportement mais qui, j’en mets ma main à couper, vont se rapprocher (voir plus).

Le cadre de cette histoire est assez classique. On retrouve une ambiance lycée avec ses histoires d’amour, de jalousie, de confidences… Bref, tout ce qui fait que vous êtes en train de lire un shojo manga. Du classique donc, mais plutôt bien fichu. Ce cadre sert parfaitement l’histoire de fond.

D’un point de vue graphique, ça m’a beaucoup plu. Les personnages sont facilement reconnaissables. L’auteure renforce ses éléments comiques avec son dessin. Les réactions des personnages sont particulièrement bien dessinées. Bref, aucune complainte de ce côté.

Ce premier tome du manga Switch Girl a donc été un véritable plaisir de lecture. Natsumi Aida a réussi à me convaincre de lire la suite. Elle semble bien partie pour construire une histoire intéressante sur la durée. En y réfléchissant bien, je me dis que ce manga pourrait être une porte d’entrée idéale pour les néophytes en matière de shojo manga. Car même s’il en reprend tous les codes, ce titre est pour moi le manga le moins « shojo » de cette catégorie que j’ai pu lire. Il devrait donc intéresser plus facilement les personnes allergiques à ce genre d’histoire en temps normal.

En bonus, voici une petite vidéo de présentation de Switch Girl :

http://www.manga-news.com/index.php/video/manga/Switch-girl

5 réflexions sur “Switch Girl tome 1 (Dimanche manga)(La Chronique de Snoopy)

  1. Yaneck 21/10/2012 12:13

    Mouais, le beau gosse qui s’enlaidit pour ne pas crouler sous les conquêtes, ça me plait pas des masses, comme concept…

  2. PG Luneau 22/10/2012 05:13

    (Tiens, tu te commentes toi-même?!? :^) )

    Intrigant, tout ça… J’avoue que ça semble sympathique, même si je ne me «garocherai» pas à la librairie pour en dévaliser les rayons! Mais si je tombe dessus, en bouquinerie, peut-être que je
    me laisserai tenter…

  3. Yaneck Chareyre 22/10/2012 07:49

    Bah non, c’est Jonathan qui a écrit la chronique….. Rah, j’ai oublié de mettre son nom….

  4. Snoopy 22/10/2012 21:26

    @ Yaneck : Eh donc le concept de la nana qui s’embelli pour qu’on ne découvre pas son côté « crado » ne te gêne ? Intéressant. Tu veux qu’on en parle ? ^^

    Plus sérieusement, ce n’est pas le point central de l’histoire. Si tu ne lis pas ce manga uniquement à cause du coup des lunettes pour « s’enlaidir », c’est vraiment dommage. Comme tu aimes les
    comic books, vois ça comme une espèce de Clark Kent dont le super pouvoir est d’être beau comme un dieu. ^^

    @PG : Effectivement, si tu le vois à l’occasion dans une bouquinerie, n’hésite pas à y jeter un oeil. Je ne garantis pas que tu aimeras (ça reste du shojo manga basique). Mais il peut valoir le
    détour.

  5. Yaneck Chareyre 22/10/2012 23:39

    Non, ça ne me gêne pas, et je vais même t’expliquer pourquoi. Au Japon, le poids de la société est extrêmement fort, et il ne fait pas bon ne pas être dans le moule, surtout à l’école. Ainsi donc
    qu’une fille puisse faire des efforts sur sa présentation à l’école, pour cacher qu’elle est en fait une fille « normale », je trouve cela tout à fait cohérent.

    Pr contre, on n’a jamais vu un homme s’enlaidir pour ne pas attirer les filles, c’est un concept totalement idiot qui, je le maintiens, me bloque particulièrement tant le personnage n’est de base
    pas crédible.

    Et Clark Kent ne s’enlaidit pas, il s’anonymise, ce n’est pas la même chose. Et clark ne sait même ps qu’il est beau gosse, en fait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s