Jack of Fables tome 1- La grande évasion ou presque (Semaine Spin-off)(La Chronique de Snoopy)

Jack-of-Fables-tome-1Série : Jack of Fables
Tome: 1

Nombre de tomes : 6

(5 parus chez Panini Comics et un chez Urban Comics : Série terminée aux USA en 9 volumes)
Scénaristes : Bill Willingham et Mathew Sturges
Artistes: Tony Akins (crayonnés), Andrew Pepoy (encrage) et Daniel Vozzo (couleurs)
Editeur VF : Panini Comics / Urban Comics
Editeur VO : DC Comics (Collection Vertigo)
Date de publication : Aout 2009

 

 

Avant de commencer ma chronique, je tiens à préciser que celle-ci se base sur l’édition américaine de Jack of Fables. Pourquoi ? Tout simplement parce que j’ai découvert ce comics en anglais et que je n’ai pas en ma possession les volumes sortis en français. J’espère donc que vous ne me tiendrez pas trop rigueur de l’utilisation des noms anglais la plupart du temps (si je connais la traduction, je l’utiliserais).

Pour cette semaine spéciale Spin off, j’ai décidé de vous parler d’un comic-book issu d’une de mes séries préférées en matière de bande dessinée américaine. Vous l’aviez surement deviné vous-mêmes Jack of Fables est un spin off de Fables, cette série racontant les aventures des Fables, ces personnages issus des contes de fées et autres légendes, dans notre monde. Jack of Fables reprend le même concept. Sauf que cette fois-ci, on se concentre sur les aventures d’un personnage en particulier : Jack. Les personnes familières avec la série mère connaissance déjà notre héros. Pour les autres, Jack est un personnage très charismatique. Il ne pense qu’à lui et à se faire plaisir. A cause de son comportement (il a créé quelques films à Hollywood basés sur ses aventures) il a été banni de Fableville(la ville où vivent la plupart des Fables) et se retrouve sur les routes, avec une valise remplie de billets. Bien qu’il soit déçu (le mot est faible) d’avoir perdu ses richesses et son studio de cinéma, devenir un vagabond ne le gêne pas plus que ça. Un jour, alors qu’il est sur la route, une camionnette s’arrête, une jolie jeune femme descend et lui propose de l’emmener. Jack, ne résistant pas au beau sexe, accepte avec joie l’invitation. Malheureusement pour lui, cette « invitation » s’avère être un piège. Jack est emmené dans un endroit appelé les Golden Boughs, une sorte de prison à ciel ouvert pour Fables, prison qui n’en est pas vraiment une vu les conditions de vie dans cet endroit. Bien que le cadre soit attrayant, Jack n’a qu’une idée : s’évader. Réussira-t-il ?

Ce premier volume de Jack of Fables est pour moi une réussite. Bill Willingham a réussi à garder tout ce qui faisait le charme de Fables en ajoutant pas mal d’humour. Ce spin off part sur un ton plus léger, plus drôle que la série mère. Le traitement de l’histoire reste sérieux. Mais avec un personnage tel que Jack, l’auteur ne pouvait qu’ajouter des passages amusant. J’ai particulièrement aimé comment cette histoire a été intégré dans l’univers Fables. Les fans de la série mère reconnaitront plusieurs allusions à ce qu’a vécu Jack dans Fables. Cependant, que le lecteur nouveau ne s’effraie pas : vous pouvez très bien lire Jack of Fables sans avoir lu Fables. Bill Willingham donne les éléments nécessaires à la compréhension de la situation de Jack, pourquoi il en est là.

Concernant l’histoire de ce premier volume, je l’ai trouvée intéressante. Cette histoire d’emprisonnement des Fables dans un endroit tenu secret est bien fichue. Le méchant, Mr Revise, est très intriguant. Il semble suffisamment puissant pour permettre aux Fables d’avoir une vie presque normale dans cette prison. Ils vivent en effet dans une sorte de village, libre de leurs mouvements. Bien évidemment, des gardes et des systèmes de sécurités surveillent les frontières de ce « village ». Mais en dehors de cela, la vie semble paisible. Les motivations de Revise sont encore assez floues. On connait son but mais on ne sait pas vraiment pourquoi il cherche à l’atteindre. Cela donne clairement envie de lire la suite. La galerie de personnages de ce volume est riche et variée. Que ce soit du côté des Fables ou des geôliers, on a envie d’en savoir plus sur plusieurs personnages. Je pense particulièrement à Gary aka the Pathetic Fallacy, un Fable qui a la capacité de parler aux objets inanimés (on dirait qu’il les « humanise » en quelque sorte). C’est un personnage qui, je dois le dire, me fascine. Il sera surement au rendez-vous du volume 2. Du côté des geôliers, je suis curieux d’en lire plus sur les sous-chefs de cette prison, les sœurs Page. On sait peu de choses sur elles mais Bill Willingham a réussi à éveiller ma curiosité. Je ne cite que ces personnages mais il y en a vraiment un paquet qui valent le détour. Je ne parle bien évidemment pas de Jack, un de mes Fables préférés. Son côté badass est vraiment bien dépeint. Le suivre dans sa tentative d’évasion est très intéressant.

D’un point de vue graphique, les fans de Fables ne seront pas trop dépaysés. En effet, je trouve les styles des deux séries assez proches. Et c’est tant mieux. L’ensemble dessins/couleurs est un plaisir pour les yeux (les miens en tout cas). C’est clair. Il y a aucun souci pour reconnaître les personnages.

Jack of Fables semble donc bien parti pour faire parti de la catégorie des spin-offs réussis. Je recommande aux fans de Fables de jeter un œil à ce comics (si ce n’est pas déjà fait). Pour les autres, je ne peux également que vous conseiller de donner une chance à cette série. Elle devrait vous faire passer un bon moment. Sachez qu’idéalement, il faudrait avoir lu ce tome après avoir lu le tome 6 de la série mère. Vous avez donc toutes les cartes en main pour vous décider.

Jack-of-Fables-tome-1_-planche

2 réflexions sur “Jack of Fables tome 1- La grande évasion ou presque (Semaine Spin-off)(La Chronique de Snoopy)

  1. Carole Il y a 1 an

    J’aime énormément Fables (quoi que depuis la fin du premier arc, je suis bien moins convaincue par la série), mais il se trouve que je ne peux pas voir en peinture Jack ! Enfin, ce n’était pas à
    ce point là, mais c’était clairement le personnage que j’aimais le moins et quand il est repassé dans le coin dans « The Great Fables Crossover », j’ai trouvé cela particulièrement mauvais.
    Apparemment, d’après ce que j’ai lu, c’était plus proche de l’esprit Jack Of Fables que de celui de Fables.

    J’aurais quand même voulu me faire un avis, histoire de tester, mais ma médiathèque n’a pas Jack of Fables et à moins qu’on me l’envoie ou qu’on me paie (on a le droit de rêver hein!), je ne
    compte pas investir dedans.

  2. PG Luneau Il y a 1 an

    Cool!!! J’adore les Fables (même si je n’ai que les deux premiers tomes de lus : les 10 suivants m’attendent dans ma PAL)… et je viens justement d’acheter le Jack of Fables #3, en tombant
    dessus dans une bouquinerie! Il ne me reste plus qu’à trouver les 2 premiers… et j’aurai de belles heures de lecture assurées!!…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s