Mégalex tome 2- L’ange bossu (Samedi SF)

Megalex-tome-2

Série: Mégalex
Tome: 2
Titre: L’ange bossu
Scénariste: Alejandro Jodorowsky
Dessinateur: Fred Beltran
Editeur: Les Humanoïdes Associés
Date de publication: Avril 2002

L’Anomalie a été sauvée par une femme inconnue qui lui a permis d’échapper aux forces de police en passant par les racines du Chem, cette étrange forme de vie végétale. Il va ainsi découvrir le monde du dessous, un peuple libre, avec des pratiques interdites. Mais pour se joindre à eux, et préparer la chute de Megalex, il va devoir d’abord vaincre les conditionnements placés en lui par ses créateurs.
Deuxième tome très dense du point de vue du scénario. Jodorowsky nous présente le monde rebelle comme il l’a fait pour le monde du dessus au tome 1, mais ce monde là est bien plus complexe, bien plus riche que le premier. En fait, on a un peu le sentiment d’être gavé comme une oie, avec un entonnoir dans le cerveau. Jodorowsky assène tout cela très rapidement, et je trouve que ça manque un peu de finesse. Il ne prend pas son temps, et le fait de s’être limité à un triptyque est en fait gênant. Il y aurait eu de la place pour en faire plus. Tout s’enchaîne trop vite, ça manque de naturel, parfois. Par exemple, on ne sait pas comment Adama a trouvé l’Anomalie. On sait pourquoi, mais pas comment, alors que le personnage prend une grande place dans la conspiration, ce n’est pas logique. Ca se bouscule trop.
Fred Beltran, lui, reste toujours aussi adapté à l’histoire, même si je le préfère quand même sur des décors technologiques, plutôt que sur des scènes de nature.

Je vais lire le troisième volet de cette série, mais je suis nettement refroidie.

Megalex-tome-2_-planche

Logo top bd13.5/20

3 réflexions sur “Mégalex tome 2- L’ange bossu (Samedi SF)

  1. PG Luneau Il y a 1 an

    Un dessin hyperléché (ici aussi!) que je trouve techniquement très beau… mais dans un contexte bien trop pété pour moi!! J’aime beaucoup la S.F., sauf quand elle devient trop flyée, ce qui
    semble, à mon sens, être le cas ici. Si en plus le récit est «garoché» (comme on dit chez nous d’une chose expédiée trop rapidement), c’est sûr que je n’embarque pas! Youppi! Une série que je
    n’aurai pas à me procurer!!

  2. Des souvenirs que j’en garde, c’est du gâchis de mettre un graphisme aussi exceptionnel (quoiqu’un peu froid) au service d’un scénario aussi débile (assez habituel chez Jodo !).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s