Ascension tome 3 (Dimanche Manga)

Ascension-tome-3

Série: Ascension
Tome: 3
Scénariste: Hiroshi Takan
Dessinateur: Shin’Ichi Sakamoto
Editeur VF: Delcourt
Editeur VO: Sheisha Inc
Date de publication VF: Janvier 2011
D’après l’oeuvre de Jiro Nitta

J’ai hésité à continuer cette série. Il m’a fallu deux lectures du deuxième tome, distanciées de plusieurs mois, pour que je me mette à retrouver de l’intérêt pour ces personnages. Mais voilà, la motivation est présente, et je ne regrette pas d’avoir persévéré.

Les élèves du professeur Ônishi souffrent désormais des conséquences de l’horrible article de presse consacré à leur malheureuse sortie en extérieure. Buntaro Mori a même été convaincu par ce journaliste avide de scoop, de tenter une ascension dangereuse en solitaire, en plein hiver. Mais Kurosawa n’avait pas prévu que Mori se retrouverait sans équipement, en pleine tempête de neige, à faire son ascension, fasciné par la montagne. Lorsqu’il arrive sur site avec son photographe, il ne peut que constater les soucis que cela représente pour lui. Plutôt que d’appeler les secours, il revient le professeur Ônishi.

La grande force de ce troisième tome, c’est de livrer beaucoup de révélations sur les personnages secondaires que sont Ônishi et Kurosawa. Car ils sont en fait liés, et l’on apprend exactement pourquoi. On découvre peut-être un peu vite la vérité sur Kurosawa, ce qui est dommage, sauf si le scénario prévoit d’en faire un personnage de premier plan auprès de Buntaro Mori, ce qui ne serait pas impossible au vu de la fin de ce recueil. Cette confrontation est menée en pleine course poursuite avec le jeune homme et cela crée un rythme des plus efficaces. Surtout qu’on découvre à quel point ce garçon est asocial. C’est vraiment le trait de caractère principal qu’on lui découvre dans ces pages. On le savait déjà, mais à travers les paroles de Kurosawa, mise en lumière par les images des réactions de Mori on réalise combien celui-ci va être difficile à relier à la société. On peut même se demander si cela sera possible, et j’image que ce sera tout l’enjeu de la suite de la série.
Pour la partie graphique, on ne pourra qu’être subjugué par la façon dont Sakamoto met en scène la montagne, la nature. Qui en devient un personnage à part entière, comme l’entend le scénario. Et comme je me suis habitué à ses personnages disproportionnés dans l’effort, je regarde avec plaisir les dessins désormais.

Ô combien ai-je eu raison de persévérer dans cette série. Ce troisième tome est très fort, ne se repose pas du tout sur ses lauriers. Il promet d’excellentes choses pour la suite, et j’ai maintenant hâte de continuer ma lecture.

Ascension-tome-3_-planche

topbd_2013

16.5/20

Une réflexion sur “Ascension tome 3 (Dimanche Manga)

  1. zazimuth 25/09/2012 18:29

    Bon, ta critique (lue en diagonal pour ne pas trop déflorer le plaisir de la lecture « potentielle ») me tente pour poursuivre parce que le 2 m’a moins plu que le 1, pas tant pour l’histoire que le
    dessin des personnages par moment (quand ils sont « en fureur » je ne sais pas comment dire).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s