Après la guerre tome 1 (Samedi SF)

Apres-la-guerre-tome-1Série: Après la guerre
Tome: 1
Scénariste: Luc Brunschwig
Dessinateurs: Fred Martin, Etienne Leroux
Coloriste: Vincent Froissard
Editeur: Futuropolis
Date de publication: Mai 2007

Un Brunschwig que je ne connaissais pas, comment aurais-je pu rater cela? Je suis tombé dessus un peu par hasard, mais je ne l’ai pas laissé passer. Vais-je une fois de plus être emballé par la production de ce scénariste?

Septembre 2038. La chaîne de télé unique mondiale livre une information qui fait trembler la planète entière: Trois vaisseaux spatiaux gigantesques et inconnus arriveront sous une année sur Terre, et ils refusent de répondre aux appels émis depuis la planète. Ainsi donc, il paraît évident qu’ils viennent nous attaquer, et une conscription mondiale est lancée pour préparer la guerre qui s’annonce inéluctable.  Deux ans plus tard, un détective privé est chargé par deux riches parents de retrouver leur fille disparue.

Alors non, je ne suis pas client de tout ce que fait Luc Brunschwig, j’en détiens la preuve avec cet album. Comment dire… Je trouve qu’il manque de clarté. Le scénariste travaille sur deux à trois périodes différentes, et on distingue très mal les séparations, tout se mélange  dans une sorte de floue difficile à comprendre. Il m’aura fallu revenir précisément sur le « chapitrage » temporel présenté dans l’album pour comprendre un peu mieux les délais. Ce qui est fort dommage d’ailleurs, parce qu’on sent la patte particulière de Brunschwig dans cette histoire. Ce regard sur la société, sur les humains, j’aime à le voir projeter un futur. Mais il explore tellement de voies en même temps qu’il est un peu difficile de le suivre.
Cette gêne, vient aussi malheureusement du travail de Freddy Martin, le dessinateur. D’une certaine façon, je le placerai dans la ligne de Zezelj, par son travail sur les ombres, sur le noir. Mais au fur et à mesure des pages, il devient de plus en plus difficile à lire, le fondu entre la couleur et l’encrage rendant la compréhension difficile. C’est dommage.

Dommage, donc, mais je sais que l’œuvre de Brunschwig reste riche et de qualité. Là, il me semble qu’il tente des choses, une association avec un dessinateur, aussi, et que tout ne fonctionne pas. Une expérience qui ne donne pas entière satisfaction au lecteur.

Apres-la-guerre-tome-1_-planchetopbd_201311.5/20

Une réflexion sur “Après la guerre tome 1 (Samedi SF)

  1. PG Luneau 08/09/2012 20:02

    Les dessins semblent effectivement être un gros magma de noir, de gris et d’encre!! Comme ce n’est pas engageant!! Dommage, car l’idée de base semblait intéressante… mais si les dessins sont si
    moches et que l’intrigue est toute tarabiscotée, je passe, c’est certain!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s