Le Décalogue tome 10- La dernière sourate (Semaine séries concept)

Le-Decalogue-tome-10

Série: Le Décalogue
Tome: 10
Titre: La dernière sourate
Scénariste: Franck Giroud
Dessinateur: Franz
Coloristes: Gabrielle et Paul
Editeur: Glénat
Date de publication: Janvier 2003

 

Le début des années 2000 a vu l’arrivée d’une des premières séries « concept » de la décennie. Franck Giroud proposait alors une histoire racontée sur dix albums, avec un dessinateur différent à chaque fois pour une sortie plus rapide. Chaque album déclinait un temps de l’intrigue globale, à rebours. On commençait dans les années 90, pour terminer au VIIe siècle, avec cet ultime album. Une seule histoire impactant la vie d’hommes et de femmes à travers les siècles. En voici la conclusion. Ou, si l’on préfère lire la série du 10 au 1, le commencement de l’intrigue du mystérieux décalogue musulman.

Mahomet est mort depuis quelques temps, et sa construction politique lui a survécu. Un gigantesque empire, construit par les califes, dont le plus célèbre, Uthman. Mais le calife sait aussi que l’islam est devenu le point commun de beaucoup de peuples très différents, et que s’il veut pouvoir les unir, il doit pouvoir construire sur un islam fort, mais surtout, sur un islam unique, avec une seule appréciation acceptée. Ainsi donc, des collecteurs sont nommés pour recenser les différentes  pratiques de l’Islam, et pour trancher une version définitive de l’enseignement de Mahomet, qui ne fût jamais écrit. un de ces collecteurs va découvrir une pratique qui si avérée, pourrait remettre en cause tous les actes des successeurs du Prophète. Mais lorsque le Pouvoir est en jeux, la Vérité est bien souvent plus crainte que vénérée.

Voici donc les origines du Décalogue musulman dont le livre Nahik sera l’émissaire. Comme à l’accoutumée, Giroud tisse finement son récit, et le lie au tome précédent avec efficacité. La trame est complète, et relativement évidente, même s’il reste quelques zones d’ombres qui seront traitées en séries dérivées, mais là n’est pas le propos. Le scénariste livre une réflexion très intéressante sur la parole du Prophète, sur cette idée qu’un texte puisse être l’exacte parole divine retranscrite. Évidemment que non. Il montre bien, pour une question inventée certes, que le pouvoir et la politique a fondamentalement guidé la transcription du Coran, et non pas la quête de vérité. Ce sont les hommes qui ont compilé ce texte. Sans doute à partir d’éléments prouvés comme dit par Mahomet, mais combien d’éléments incertains ont été écartés à tort? La parole de dieu incomplète? Et on construit toute une religion là dessus? Ah, le poids du doute, face à la croyance….
Ce dixième tome me semble pouvoir bien se lire en tant que tome 1, pour qui achèterait aujourd’hui la série d’un bloc, et voudrait tester ce mode de lecture. On aura un peu du mal à voir les retombées possibles de la quête proposée, mais c’est le talent du scénariste que de nous redonner du sens au tome suivant.
Franz a un dessin qui me plaît beaucoup, que je rapprocherai du trait de Jean Giraud à ses débuts. Il y a quelque chose de sombre dans l’encrage, qui me rappelle cet auteur. Une utilisation poussée et efficace des hachures pour donner de la texture, aussi. Cet aspect plus sale, plus sombre, convient bien à cette période particulière qu’est ce bas moyen-âge. Un bon choix d’auteur, donc, pour une telle histoire.

Le Décalogue aura été une très bonne série, au concept intelligemment construit. J’aurai ainsi découvert des artistes que je ne connaissais pas, et dont le dessin m’aura beaucoup plu. Ce dixième tome conclu efficacement la saga, que j’espère vous aurez eu plaisir à suivre aussi sur ce blog.

Le-Decalogue-tome-10_-plancheLogo top bd16.5/20

7 réflexions sur “Le Décalogue tome 10- La dernière sourate (Semaine séries concept)

  1. Yaneck Chareyre Il y a 1 an

    Ou à emprunter en bibliothèque. Ca, à mon avis, c’est une série que tu dois pouvoir trouver dans de nombreux endroits.

  2. PG Luneau Il y a 1 an

    Encore une série pour laquelle j’hésitais. Je n’étais pas trop certain du thème (merci, donc, pour tes précisions!), mais c’est surtout les mélanges de dessinateurs qui me tarabiscotaient… Mais
    j’imagine que si la série couvre une si vaste période, il doit y avoir de fréquentes ellipses temporelles entre chaque album, et que ça doit temporiser le choc des changements de
    dessinateurs. Je m’y laisserai sûrement tenter, un de ces jours…

  3. Yaneck Chareyre Il y a 1 an

    Globalement, tu as une génération entre chaque album, puisque si tu a lis à rebour tu vois les liens de filiation entre les différents protagonistes. A mon sens, ça se lit très bien.

  4. jeneen Il y a 1 an

    j’ai commencé à lire la série…mais à l’envers ! le pb, c’est que la bibliothèque s’est fait « voler » les tomes 7 -6-5 : me voici bloquée !

    j’aime bien les séries ou BD où plusieurs dessinateurs et/ou auteurs participent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s